M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Nées à 23 semaines, Imogen et Annabelle sont les plus petites jumelles survivantes à ce jour en Écosse

premature.jpg

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) -- traduit par Dominic Larkin pour Campagne Québec-Vie

James et Claire Weir étaient heureux d'accueillir un nouveau bébé dans leur famille de trois membres. Cependant, à seulement sept semaines, Mme Weir a connu des saignements, et quand ils sont allés chez le médecin pour s'assurer que tout allait bien, le couple a appris qu'ils attendaient des jumelles identiques.

« Nous n'avons pas d'antécédents de jumelles dans la famille, alors c'était un choc», a déclaré M. Weir au Daily Mail.  « Nous étions ravis et assez dépassés. » Claire a dû retourner pour des examens réguliers parce qu'elle avait d'autres saignements, mais à chaque fois « on nous a dit que les bébés allaient bien ».

Selon l'échographie de la 20e semaine, les jumelles se développaient bien; vers la 22e semaine, les eaux de Madame Weir ont éclaté et elle s'est rendue à l'hôpital Royal Alexandria à Paisley, en Écosse.

« On m'a dit que les bébés pourraient bientôt naître, ce qui a été un choc énorme », a-t-elle dit au Daily Mail. « À ce stade, c’était sous le seuil requis pour les sauver. »

Les médecins ont dit au couple que si les bébés naissaient avant 28 semaines, ils ne les ressusciteraient pas. On leur a dit qu'ils pourraient être transférés à l'hôpital Princess Royal Maternity à Glasgow, où les jumelles seraient ressuscitées, donc le couple a choisi de changer d'hôpital pour donner à leurs filles une chance se battre.

×

Campagne de financement automne 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Mme Weir savait que les chances de ses filles seraient meilleures si elles parvenaient à passer le cap des 23 semaines de grossesse. Elle passait chaque jour à essayer de ne pas trop bouger, en comptant les heures.

« Je suis arrivée à plus de 23 semaines, mais je suis tombée très malade, infectée par une septicémie et ils ont dû me provoquer », a-t-elle dit au Daily Mail. « Le fait qu'elles étaient jumelles, que j'ai eu une infection, et qu’elles étaient si prématurées, tout ça baissait leurs chances de survie. Je n'avais pas beaucoup d'espoir. »

À 23 semaines et quatre jours, bébé Annabelle est née pesant seulement 15,5 onces [ndlt : 0,44 kg]. Dix minutes plus tard, sa jumelle, Imogen, est née pesant une livre et une demi-once [ndlt : 0,47 kg]. Elles furent emmenées directement aux soins intensifs tandis que leur mère subissait une chirurgie. Cela prit six jours avant qu'elle puisse tenir Imogen et des semaines avant qu'elle puisse tenir Annabelle. 

weir-twins-1.jpg

« Elles étaient si petites qu'elles tenaient dans une main », dit-elle. « Le pied d'Annabelle était à peu près de la taille de l’ongle du pouce de James. J'étais pétrifiée quand je les ai prises pour la première fois. Elles n'ont pas ouvert les yeux ni pleuré pendant quelques semaines. Elles ne purent pas porter des vêtements pendant 100 jours, juste une couche et un chapeau. Leur peau était trop délicate.

Les filles ont passé six semaines dans des incubateurs connectés à des ventilateurs à pression positive, et elles ont eu plus que leur part de défis. Annabelle a eu des problèmes avec son estomac et a lutté pour respirer, tandis qu'Imogen a dû subir une chirurgie pour un œil. Elles avaient toutes deux besoin de transfusions sanguines multiples. Maintenant, à presque 11 mois, elles sont à la maison et se portent bien.

« Le premier grand pas à franchir consistait à retirer les filles du ventilateur, pour savoir si elles étaient toutes deux capables de respirer avec un peu de soutien supplémentaire », a déclaré Mme Weir à The Sun . « C'était une étape énorme parce que nous ne savions toujours pas si elles survivraient ou non, si elles ne pourraient pas réussir le défi. Il y a eu tellement de jalons depuis. »

Maintenant, les jumelles sont heureuses, souriantes, elle se roulent, rient et commencent à manger de la nourriture. Leurs parents décrivent Imogen comme « autoritaire » et Annabelle comme « relaxe ».

« Nous avons eu Imogen chez nous d'abord, quelques semaines avant Annabelle, et c'était vraiment difficile. Je ne pense pas avoir dormi pendant environ trois jours. Je la regardais constamment pour m'assurer qu'elle respirait », a déclaré Mme Weir. « [...] Quand Annabelle est rentrée à la maison, après 138 jours à l'hôpital, nous étions plus préparés. »

Les jumelles sont les jumelles survivantes les plus jeunes et les plus petites nées en Écosse, quelques jours seulement avant le seuil légal de l'avortement à 24 semaines.

« Je n'avais jamais entendu parler de cas jumeaux si petits ayant survécu», a déclaré Mme Weir à The Sun. « Ça ne semblait pas possible pour un bébé, encore moins pour deux. Le consultant nous a dit que si les filles étaient nées il y a à peine deux ans, elles n'auraient pas survécu - c'est donc que la technologie médicale progresse rapidement. Elles ont surpris tout le monde. Elles seront toujours nos petits miracles.

Note de l'éditeur: Avec les progrès de la technologie médicale, l'âge de la viabilité continue à se déplacer plus tôt. Cet article décrit les normes actuelles de viabilité, ainsi que le fait que Planned Parenthood fait des avortements de bébés qui pourraient survivre, s’ils recevaient des soins médicaux appropriés, y compris des bébés du même âge que Imogen et Annabelle.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire