M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes.

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Nathalie Petrowski s'indigne d'un geste généreux pour réparer des crimes contre la vie :réplique d'une lectrice

Sur le site du journal La Presse du 24 avril 2013:

 

(Gerald Matthes et la manager de sa boulangerie)

 

 

L'histoire de l'art est pleine d'ironies. Nous en avons eu la preuve, hier, au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). C'était à l'occasion de la restitution du tableau Le duo, du maître ancien van Honthorst - un tableau datant de 1623 et préfigurant la dysfonction vestimentaire de Janet Jackson au Super Bowl de 2004.

Dans ce tableau lumineux à l'érotisme très caravagesque, une femme chante en duo avec son partenaire, le sein gauche complètement dénudé, façon Janet.
 
Mais l'ironie n'est pas dans ce sein étonnant de nudité en plein XVIIe siècle. Ni dans la restitution du tableau spolié par les nazis à la famille de Bruno Spiro, dont le petit-fils de 60 ans passés est venu expressément à Montréal pour l'occasion.
 
L'ironie est dans ce que Gerald Matthes, petit-fils de Bruno, entend faire avec les profits de la vente du tableau chez Christie's, à New York, le 5 juin. Empocher plusieurs millions au nom de son ancêtre? Pas vraiment.
 
Avec les profits de la vente, qui risque de rapporter gros, il dédommagera le MBAM, payera ses avocats et donnera le reste aux groupes pro-vie.
 
Lorsque le petit-fils de Bruno a fait cet aveu candide, dos au fameux tableau à l'érotisme ambigu, j'ai failli tomber en bas de mes talons. Pro-vie? Vous voulez rire?
 
Mais le petit-fils de Bruno ne rigolait pas. Pour cet homme qui a fait carrière dans le marketing avant d'ouvrir une boulangerie au nord de Detroit, une boucle vient d'être bouclée.
 
«Mon grand-père a fait fortune comme marchand d'armes. C'est la vente d'armes qui lui a permis d'acheter des centaines de grands tableaux, qui ont été par la suite confisqués par les nazis. Ce n'est qu'un juste retour des choses que l'argent que nous tirerons de cette vente aille à des groupes qui défendent la vie.»
 
Qui défendent la vie en empoisonnant la vie des femmes, ai-je failli répliquer à ce monsieur qui prive Montréal d'un tableau de grande valeur.

Non Mme Petrowski, qui sauvent la vie des femmes et des enfants et les protègent d'un crime qui ne leur laissera qu'amertume, une fois qu'elles auront réalisé ce qui s'est passé...

Félicitations à M. Matthes pour ce geste d'une grande honnêteté intellectuelle, un geste de réparation, pour que des vies ne soient pas enlevées.

Une lectrice de Campagne Québec-Vie nous envoie ce commentaire :

Merci beaucoup pour cette bonne nouvelle pour les enfants à naître! Les bonnes nouvelles sont plutôt rares en ce qui concerne la protection de leurs jeunes vies.

L'holocauste nous rappelle la mort de 6 millions de Juifs innocents. Le Dr Morgentaler, rescapé de l'holocauste a admis avoir pratiqué lui-même 100 000 avortements et avoir formé 100 médecins (Alec Castonguay, Le Devoir,
2 juillet 2008). Grâce à son bon travail... plus de 2 millions d'enfants à naître ont été avortés depuis 25 ans au Canada (des enfants qui auraient empoisonné la vie de leurs mamans - selon vos dires). Et s'ils avaient eu la chance d'être adoptés? Ils auraient fait la joie de bien des couples infertiles. C'est dommage qu'on ne s'attarde jamais à la vie de ces enfants, et qu'on ne les pleure pas collectivement comme on pleure facilement pour les victimes de l'holocauste. La science (échographies) nous prouve pourtant qu'ils sont des êtres humains, simplement plus jeunes et de plus petites dimensions.

Ce n'est pas parce que les Allemands ne reconnaissaient aucun droit aux Juifs que ceux-ci n'en méritaient pas. Ce n'est pas parce qu'au Canada (un des rares pays au monde) on ne reconnaît aucun droit aux enfants à naître de la conception jusqu'à la naissance que ceux-ci n'en méritent pas.

Quand il y a une maternité, il y a deux personnes. On doit aider la mère à porter la vie avec amour et valoriser la maternité par des programmes appropriés. L'enfant qui est dans le ventre de sa maman n'a pas choisi d'être là mais il existe en tant que membre de la famille humaine. Il ne faut abandonner ni la mère ni l'enfant. Voilà pourquoi des gens conscients de la valeur de la vie humaine travaillent dans des mouvements pro-vie pour que celle-ci soit valorisée et protégée. Il ne faut pas oublier que nos ancêtres ont généreusement donné la vie, ils avaient à coeur cette belle valeur du respect de la vie humaine.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire