M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Nathalie Petrowski questionne sérieusement la place de la mère chez les Joël Legendre et Bombardier

Sur le site du journal La Presse du 30 avril 2014 :

(Photo : Marie-Lan Nguyen sur wikimédia.org, licence creative commons)

 

(Sur le dos du bébé : Made in Papa + Maman)

 

 

(...)Ils n'ont rien inventé et ne font que recourir à une industrie florissante où le lien privilégié et intime entre une mère et son enfant est rompu et où la mère est compartimentée et découpée en tranches et en fonctions: celle qui fournit l'ovule, celle qui produit l'embryon, celle qui porte et qui expulse. (...)

Quant à la fameuse amie mère porteuse qui a permis à Joël et à Junior de réaliser leur «ardent désir», on sait qu'elle sera considérée comme une matante spéciale, mais surtout pas comme une mère. (...) la dame a signé une lettre d'entente stipulant que si jamais il arrivait quoi que ce soit à Joël ou à Junior, elle ne voulait rien savoir des jumelles. (...)

En d'autres mots, applaudissons chaleureusement cette totale et absolue déresponsabilisation d'une femme qui, même en cas de catastrophe ou de mort, refusera de s'occuper des jumelles qu'elle a portées pendant neuf mois. Avec des exemples d'altruisme comme celui-là, pas de doute: l'humanité a beaucoup d'avenir...

Il est incroyable que l'on doive aujourd'hui défendre l'importance pour un enfant d'avoir une maman!

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire