M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Michelle Obama visite la Chine avec ses deux filles. Elle ne dit pas un mot pour dénoncer la politique de l'enfant unique

Sur le site de medias-presse.info du 21 mars 2014 :

(une main trempée dans le sang des enfants abandonnés à l'avortement?)

(Photo : Glyn Lowe Photoworks sur flickr.com, licence creative commons)

(...) La présidente des Etats-Unis vient parler des questions d’éducation avec la première Dame de Chine, Peng Liyuan, qui elle-même n’a qu’un seul enfant. Mais elle évitera soigneusement de rappeler ces 35 ans de viol du premier droit de la femme : celui d’avoir une descendance. Elle ne parlera pas non plus des stérilisations massives qui sont effectuées sur les femmes contre leur gré. La présidente des Etats-Unis vient parler des questions d’éducation avec la première Dame de Chine, Peng Liyuan, qui elle-même n’a qu’un seul enfant. Mais elle évitera soigneusement de rappeler ces 35 ans de viol du premier droit de la femme : celui d’avoir une descendance. Elle ne parlera pas non plus des stérilisations massives qui sont effectuées sur les femmes contre leur gré. (...)

Si Michelle Obama était de citoyenneté chinoise, elle aurait payé une amende pour avoir conçu un deuxième enfant, cela si on ne l'avait pas avortée de force... Mais elle ne dira pas un mot sur ces femmes dont les droits les plus fondamentaux sont spoliés. L'avortement est un « droit » des femmes, non?

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire