M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Mesdames, nous méritons mieux que les méthodes contraceptives hormonales

contraception-v1.jpg

Par Abby Johnson de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Est-ce que c'est le mieux qu'on puisse obtenir?

Les femmes d'aujourd'hui ont été convaincues que leur fertilité était brisée. Ainsi, puisque leur fertilité était brisée, elles l'ont réparée grâce à la pilule contraceptive. Elles ont pensé qu'être capable de concevoir était un fardeau ou un problème. Elles ont donc « réparé » quelque chose qui, en fait, n'était pas brisé du tout.

Dans aucun autre cas ceci est considéré comme étant une bonne idée. Vous ne perdez pas de temps à essayer de réparer quelque chose qui fonctionne correctement au départ. C'est de la contre-productivité. Si je prenais du temps à démonter une voiture flambant neuve n'ayant aucun problème mécanique, ce serait idiot. Non seulement ce serait une perte de temps totale, mais aussi, je m'organiserais pour briser quelque chose qui était en fait en parfait état avant que je ne commence mon projet.

C'est ce que les femmes ont fait à leurs corps. En essayant de « réparer » quelque chose qui n'était pas brisé au départ, elles se sont créé encore plus de problèmes. Elles prennent la pilule contraceptive pour « réparer » leur fertilité parfaitement fonctionnelle, ce qui entraîne une augmentation fulgurante de cas de cancers du sein et de cancers du système reproducteur. Quand on y pense, ça n'a aucun sens.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

J'ai une révélation à vous faire ici: j'ai utilisé une méthode contraceptive durant quinze ans. J'ai physiquement souffert à cause de ces méthodes, incluant la souffrance d'une période d'infertilité prolongée. Et je ne veux être déprimante, mais je suis littéralement en train d'attendre le jour où je vais être diagnostiquée avec le cancer du sein. Non seulement ai-je des antécédents familiaux de cancer qui me regardent présentement droit dans les yeux, mais j'ai aussi augmenté mes propres risques de l'avoir puisque j'ai utilisé une contraception hormonale pendant quinze années tout en ayant deux avortements.

Jetez un coup d’œil à cet article. Dr. Angela Lanfranchi, oncologiste spécialisée en chirurgies du cancer du sein et co-fondatrice de l'Institut de prévention du cancer du sein, dit :« les manuels médicaux assurent que la contraception hormonale augmente de 30% les risques d'avoir le cancer du sein ». Elle parle aussi du fait que l'Organisation mondiale de la Santé a classifié les méthodes contraceptives hormonales comme étant des produits cancérigènes de classe 1. Quels autres éléments font partie de cette liste? En voici quelques exemples : l'arsenic, l'amiante, les radiations ionisantes, le formaldéhyde et le tabac. Ainsi, toutes ces choses sont reconnues comme étant aussi dangereuses que la contraception hormonale. Pourtant, la contraception est quelque chose de largement acceptée. Il existe tellement de campagnes de promotion à la cessation tabagique, et pourtant, même si la contraception hormonale est aussi dangereuse que le tabac, la seule chose qu'ils vont nous montrer à ce sujet à la télévision, ce sont des publicités encourageant les femmes à en prendre. Pourquoi cette divergence?

C'est simple. Parce que la grossesse est considérée comme une maladie... Comme quelque chose qui doit être « traitée ». Mais les femmes qui peuvent tomber enceinte ne sont pas « brisées ». Leur corps fonctionne de la façon qu'il est supposé fonctionner. Alors pourquoi mettre des pilules cancérigènes dans votre corps pour réparer quelque chose qui fonctionne déjà très bien?

« Mais Abby, je DOIS prendre la pilule contraceptive, j'ai le problème xyz ». Vous pouvez remplacer ces trois lettres par ces termes : syndrome des ovaires polykystiques, endométriose, cycles menstruels irréguliers, hémorragies durant les menstruations.

Premièrement, vous devez comprendre que vous n'avez pas l'obligation de prendre des méthodes contraceptives hormonales. La pilule contraceptive ne vient rien « réparer ». Elle vient simplement masquer un problème sous-jacent qui pourrait être traité d'une toute autre manière. La contraception hormonale ne viendra pas régler le problème. Et honnêtement, elle ne va venir que l'aggraver.. « Vous avez le syndrome des ovaires polykystiques? Très bien! Prenez une contraception hormonale afin d'avoir le cancer par dessus tout ça»

Mesdames, nous méritons mieux. Et voici de bonnes nouvelles : si vous avez un des problèmes énumérés un peu plus haut, ils peuvent être traités par ce qui s'appelle la « Napro Technologie». Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet ici. Plusieurs docteurs ont reçu la formation Napro au pays. S'il n'y en a pas un près de chez vous, plusieurs acceptent de vous traiter comme patients à longue distance. Ils peuvent vous prescrire des tests de laboratoires, des tests hormonaux et vous amener sur le chemin d'une véritable guérison er ce, même si vous habitez dans un État différent. Napro a aussi été une bénédiction pour les milliers de couples luttant contre des problèmes d'infertilité. Vous pouvez trouver un médecin ici. Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur les façons de traiter ces problèmes de façon naturelle sur ce site internet.

Il n'y a honnêtement aucune raison justifiant la prise de contraceptifs hormonaux. En plus du fait que chaque méthode hormonale a la capacité d'interrompre le développement d'un enfant déjà conçu, ce sont des méthodes dangereuses pour celles qui les utilisent. Il existe des façons naturelles d'espacer les naissances. Vous pouvez en apprendre davantage sur ces méthodes sur ce site internet, puis sur celui-ci.

L'utilisation de la planification naturelle des naissances a réellement été une évidence pour mon mari et moi. En tant qu'activistes pro-vie, nous ne voulions vraiment pas utiliser de méthodes qui auraient pu provoquer des avortements. Et en tant que femme, je n'ai aucun désir d'utiliser une méthode qui pourrait me donner le cancer! Mon histoire familiale est déjà contre moi... J'ai n'ai pas besoin de rajouter quelque chose qui pourrait augmenter encore plus mes risques.

Est-ce que la planification naturelle des naissances est la chose la plus simple à faire? Honnêtement, non. Mais est-ce que ça en vaut la peine? Absolument. Ça demande un peu de temps pour bien la maîtriser. Il peut y avoir des coûts minimes associés. Mais je ne retournerais jamais aux méthodes qui venaient altérer artificiellement mes hormones et ma fertilité. Je sais que je mérite mieux que ce que les options hormonales peuvent offrir.

Agissez mieux envers votre corps. Agissez mieux envers votre mariage. Consultez les méthodes de planification naturelle des naissances.

Publicité

×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire