M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2677 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Manifestation contre le financement de l'avortement à Montréal

Sur le site du Journal de Montréal du 17 février 2014 :

(Le gouvernement du Québec semble toujours prêt à dépenser de l'argent pour payer des avortements...)

(Photo : Diego3336 sur flickr.com, licence creative commons)

 

«La grossesse n'est pas une maladie et l'avortement, c'est la mise à mort d'un être humain. Nous demandons donc que cesse le financement public des avortements au Québec», a exigé Georges Buscemi, le président de Campagne Québec-Vie.

Et sur le site de TVA du 17 février 2014 :

Se disant outré que 26 millions $ soient dépensés annuellement au Québec pour effectuer la procédure, celui-ci affirme craindre pour la santé physique et psychologique des femmes, soutenant que les avortements peuvent engendrer des risques tels que le développement d'un cancer et le «syndrome postaortique».

Bien sûr, le journaliste de QMI va ensuite interviewer une professeure de travail social qui répétera les vieilles données de l'nstitut national de santé du Québec selon lesquelles il n'y aurait pas de lien entre l'avortement et le cancer du sein.

Et personne ne mentionnera que les deux dernières grandes études sur le sujet, l'une indienne et l'autre chinoise, dans ces pays où l'avortement est monnaie courante, confirment sans l'ombre d'un doute que l'avortement  augmente considérablement le risque pour la femme d'être atteinte d'un cancer du sein.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2677 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire