M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Manifestation conjointe de bouddhistes et de chrétiens contre l'avortement à Taiwan

Sur le site de mepasie.org du 17 octobre 2013 :

 

 

 

 

Un millier de chrétiens ainsi que de nombreux bouddhistes (1) ont participé lundi 14 octobre à Taipei, à une journée anti-avortement organisée par les militants pro-vie de Ray of Hope, une ONG taiwanaise, Stand for Life, une association établie aux Etats-Unis, ainsi que différents groupes religieux.

Scandant « l’avortement est un meurtre ! » et d’autres slogans pro-vie, les manifestants ont terminé leur marche de protestation par une veillée de prière sur Ketagalan Boulevard où se trouvent les bâtiments du gouvernement (présidence, Parlement et administration centrale). La manifestation Stand for Life, qui en est à sa cinquième édition ce mois d’octobre 2013, avait lieu pour la première fois à Taipei.

Selon des statistiques récentes, il y aurait entre 500 et 800 avortements à Taiwan par jour, alors que la République de Chine est l’un des pays ayant un taux de natalité parmi les plus bas du monde, rappelle le Christian Tribune dans son compte-rendu de la manifestation le 15 octobre dernier.

Les participants à la Journée pro-vie ont également transmis une pétition au Parlement, réclamant l’amendement du Genetic Health Act, qu’ils dénoncent comme étant à l’origine de l’augmentation des avortements à Taiwan.

Selon cette loi votée en 1985, une femme enceinte peut en effet légalement avorter si « sa grossesse ou son futur accouchement peuvent affecter son équilibre psychologique ou sa vie familiale ». Une définition aux termes flous, qui « ouvre la porte à toutes les interprétations et abus possibles », a souligné lors de la manifestation le Rév. Tang Chong-yong, de la Tainan Haian Christian Church.

Quant à la Révérende Juanita Hebard, à la tête de Ray of Hope, association taïwanaise spécialisée dans l'accueil des mères-célibataires, elle a rapporté que l’on demandait parfois aux femmes enceintes si elles voulaient avorter, « de la même façon qu’on leur aurait demandé si elles voulaient une tasse de thé, comme s’il ne s’agissait pas d’une chose importante ».

(...)

Sur leur page Facebook, les Women of the World (WOW) Taiwan, membres d’une association féminine chrétienne participant à l’événement du 14 octobre, ont expliqué le but visé par les militants du Stand of Life. « Nous ne condamnons pas les femmes qui avortent mais la loi qui le permet », précisent les administrateurs de la page, mettant en avant une action « fondée sur l’enseignement du Christ ». Très présentes à Taiwan, les membres du WOW se sont fixé pour objectif d’être « la voix des non-nés », en sensibilisant la population au « drame de l’avortement et de ses conséquences », et en créant des « groupes de soutien » pour les filles-mères ou les femmes ayant déjà pratiqué un avortement.

(...)

(1) Selon des études récentes, la demande de pratique de rituels bouddhistes pour apaiser les esprits des enfants avortés (cérémonies appelées yingling gongyang) est en constante augmentation depuis la fin des années 1980, soit l’époque où l’avortement a été légalisé à Taiwan (1985).

 
 

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire