M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Lola contre Éric ou le réveil des femmes?

Voilà. Des années données à son « chum », une séparation, et beaucoup de pertes. Le résultat d’être conjoint de fait. Le Québec est le champion de ses essais sans engagement. Pour le pire qui est prévu, puisque le meilleur, un amour pour la vie, est discrédité au départ. Et c’est les femmes qui le plus souvent, écopent. On « sait » que l’amour ne dure pas toute une vie…
Le mariage est une institution merveilleuse qui permet l’égalité dans le couple et la protection de chacun, surtout des enfants. Tout comme la contraception était censée libérer la femme, mais l’asservit au désir de l’homme, tout comme l’avortement devait la rendre égale de l’homme en ne subissant plus les conséquences de ses actes sexuels, lui a-t-on fait croire, mais que l’homme a pu lui laisser toute la responsabilité du meurtre de l’enfant, le refus du mariage devait permettre la liberté de l’amour, mais n’a permis que le doute et le refus du don de soi. Chacun s’engage à se garder une porte de sortie, au cas où l’on trouverait mieux…
Et aucune responsabilité envers la personne que l’on a aimée pendant des années. Comme le disait Montaigne : « N’a jamais été ton ami qui ne l’est plus »… Oui, il y a beaucoup de lacunes dans la compréhension de ce qu’est l’amour, forgé par 100 ans de cinéma passionné et 200 ans de littérature romantique, sans cette volonté de passer à l’étape suivante de l’amour : vouloir le bien de l’autre, peu importe le retour… Qui veut aimer aime du plus grand amour, de celui qui donne sa vie.
Si tant de couples s’échangent au cours des années, c’est qu’ils reposent sur le sentiment d’aimer. Sentiment qui va et vient dans une vie. Sans cette volonté d’aimer, le passage à froid peut être mortel pour un couple et cela donne une société où l’on ne s’engage pas. « L’amour dure trois ans » disait le titre d’un film français, parce que l’auteur du livre inspirant le film n’a jamais entendu que l’amour véritable commence après trois ans… Un vieux professeur racontait que trois années étaient le temps nécessaire pour connaître le corps de l’autre dans un couple, et en vouloir un autre, chercher de la nouveauté…
Le mariage n’assure pas le grand amour, mais il permet à l’amour de s’épanouir. L’état de conjoint de fait est un obstacle structurel à l’amour. La réaction normale à la proposition de cet état de vie devrait être un refus net. Qui propose un état de conjoint de fait a des choses à régler avant de pouvoir aimer vraiment…
Espérons que l’histoire d’Éric et Lola permettra à beaucoup de « chums » et de « blondes » de réaliser les bienfaits du réel engagement… ou de se séparer s’il n’y a pas vraiment désir d’engagement, base d’un amour profond.
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire