M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Lettre à Radio-Canada

Nous avons reçu une copie de cette lettre envoyée à Radio-Canada :

(Photo : Chicoutimi sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

 

Bonjour!

J’ai écouté votre émission ce midi.  Dommage que je ne puisse pas l’écouter en reprise. Il y aurait tant à commenter sur ce qui a été dit par vos invités.

L’animatrice a posé de bonnes questions mais quelle déception de constater
que vos deux invités étaient pro-choix. On ne peut parler d’un débat d’idées quand les invités ont la même opinion.

Quand vous ferez des reportages sur l’avortement, cessez de nous montrer Chantal Daigle ou Morgentaler prêchant pour le libre-choix.  Montrez-nous l’autre côté de la médaille, des photos d’enfants avortés à différents stades, en particulier les victimes d’avortements tardifs. C’est très injuste la manière dont vous traitez le sujet. Vous ne faites jamais de reportages sur les méthodes d’avortements, les instruments utilisés (bistouris, pinces etc.) et le résultat de ces méthodes.  Aussi que fait-on avec les bébés avortés?  Sont-ils vendus par pièce ou incinérés?  Voilà des questions que je me pose.

J’ai été bouleversée d’entendre le Dr Paquin dire sur un ton rempli de désinvolture qu’il avait envoyé une avocate enceinte de 31 semaines se faire avorter aux États-Unis chez le Dr Tiller. Ensuite, il a répété qu’il fallait faire confiance aux femmes.  Cet enfant était viable. Cette femme a commis un infanticide. Ce type d’avortement est seulement accepté au Canada et dans quelques états américains.  Dans tous les autres pays occidentaux, elle et son médecin seraient en prison. Sommes-nous plus intelligents ou décadents ? Voilà un acte très immoral et qui nous montre à quel point ce médecin a le cœur endurci.

Le Dr Paquin a dit qu’il pratique des avortements depuis 32 ans.  Dans son discours il n’a manifesté aucune compassion pour tous ces petits humains qu’il a démembrés vivants, empoisonnés ou tués d’une autre manière. Moi, je me demande comment on peut faire un tel métier pendant tant d’années. Tuer de ses propres mains tant de petits bébés et ne jamais éprouver le moindre remord, est-ce le signe d’une bonne santé du cœur ? ...

Madame Miville–Dechesne devrait enfin réaliser que si toutes les femmes avortaient comme les Canadiennes dans les pays en voie de développement, il n’y aurait plus d’immigrants pour compenser la perte des enfants canadiens tués par avortement.   Notre taux de natalité ne permet pas le renouvellement de notre population, qu’arriverait-il à l’humanité si tous les peuples avaient accès à l’avortement libre et gratuit ?

Le Dr Paquin a eu le culot de dire que le degré d’avancement d’un pays est en lien avec l’accès à l’avortement libre et gratuit. Quel insensé ! Pour bien des pays, c’est plutôt un génocide ou un suicide collectif.

L’avenir d’un peuple ce sont ses enfants. Il faut tout faire pour aider les femmes à donner la vie en sécurité et avec fierté. Valorisons la maternité et prenons soin de nos enfants.

Merci d’avoir pris le temps de me lire.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire