M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Les évêques du Québec se prononcent de nouveau contre le projet de loi 52 et certains aspects de la charte des valeurs

Sur le site de Radio-Canada du 19 septembre 2013 :

 

(Mgr Pierre-André Fournier, président de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec)

 

 

 

(...)
 
La position des évêques soutient que l'État doit protéger la liberté des citoyens de croire ou de ne pas croire. Cette interprétation de la liberté de religion inclut non seulement le fait de pouvoir se réunir avec d'autres personnes pour la prière ou le culte, mais aussi le droit de manifester sa croyance religieuse en public ou en privé. « Il s'agit d'un droit fondamental et non un privilège que l'État accorde à ces citoyens », a déclaré Mgr Pierre-André Fournier.
 
Les évêques catholiques du Québec s'attendent à ce que la laïcité et la neutralité de l'État soient mieux définies pour éviter « toutes sortes d'interprétations. »
 
En entrevue sur les ondes de RDI, Mgr Pierre-André Fournier s'est dit inquiet de la hiérarchisation des valeurs dans la Charte. Il trouve aussi que « beaucoup d'enjeux se trouvent dans une seule et même proposition. »
 
Selon son porte-parole, l'Assemblée des évêques catholiques du Québec est en faveur des critères énoncés dans la Charte des valeurs québécoises concernant les accommodements qui touchent le domaine religieux. Ses membres croient toutefois que les signes religieux ne devraient être interdits que dans certains postes particuliers, désignés par le gouvernement.
 
L'évêque de Rimouski a précisé que l'Assemblée qu'il préside est en faveur d'une identité québécoise ouverte, notamment pour éviter la création de ghettos.
 
Les évêques contre le projet de loi 52
 
Le porte-parole de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec a également annoncé la position du regroupement sur le projet de loi sur les soins de fin de vie.
 
L'évêque de Rimouski, Mgr Pierre-André Fournier, a énoncé que les évêques du Québec sont contre le projet de loi. Ils estiment que les efforts du gouvernement du Québec devraient être orientés vers la disponibilité des soins palliatifs à une plus grande proportion de la population.
 
(...)
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire