M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Les « pro-choix » américains heureux que l'on ait débranché une femme enceinte, laissant ainsi mourir son enfant

Sur le site du journal la Presse du 27 janvier 2014 :


(Manifestation « pro-choix » à Bruxelles. Le seul choix pour un « pro-choix », c'est d'éliminer un enfant...)


(Photo : Centre d'Action Laïque de la Province de Lièges, sur flickr.com, licence creative commons)



(...)un juge du Texas a ordonné vendredi à un hôpital de Fort Worth de débrancher Marlise Muñoz, cette femme en état de mort cérébrale mais maintenue en vie artificiellement depuis le 26 novembre parce qu'elle était enceinte.


Dimanche matin, vers 11h30, l'hôpital John Peter Smith (JPS) a décidé d'obéir à ce jugement plutôt que d'en appeler, mettant fin à une histoire à la fois tragique et macabre dont le retentissement a dépassé les frontières des États-Unis.


 (...)


Cette femme avait laissé des indications pour qu'il n'y ait pas d'acharnement thérapeutique, mais rien sur le fait qu'elle pourrait être enceinte. Les « pro-choix » dont Richard Hétu de la Presse, se réjouissent donc qu'on l'ait débranché, alors qu'elle ne souffrait en rien de sa grossesse. Il fallait absolument que cet enfant meure aussi...


Ce goût de tuer et de faire mourir que l'on retrouve chez les « pro-choix » est tout simplement dégoûtant, à faire vomir...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire