M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Les francophones manquent à l'appel

À la une dans la Presse de Montréal aujourd'hui, on lit que les allophones (personnes dont la langue première est autre que l'anglais ou le français) sont majoritaires dans les écoles publiques de Montréal. Une des hypothèses émises: taux de reproduction. En effet, selon la Presse, les francophones se reproduisent à un taux 30% moins élevé que les allophones (qui, d'ailleurs, ont un taux qui me semble très bas, soit de seulement 1,7--il faut un peux plus de 2 enfants par femme en moyenne pour remplacer la population). Et les allophones, bien sûr, sont issus de familles d'immigrants récents.

Donc nous voyons pourquoi un cours comme le cours d'étique et culture religieuse est si important pour l'élite dirigeante de la province. C'est comme si elle raisonnait de la façon suivante: "donnons-nous comme citoyens une autonomie démesurée en nous permettant de baiser comme bon nous semble et de tuer nos enfants à naître. Le prix à payer sera le manque de contribuables dans une génération ou deux. Mais ce n'est pas un problème, car nous irons chercher ces contribuables dans d'autres pays. Or, il faut s'assurer que ces gens ne gardent pas leurs coutumes et leurs croyances de là bas, car ça gâcherait notre petite utopie hédoniste. Donc forçons leurs enfants à subir un cours de lavage de cerveau, dès la première année."

Et voilà la course est lancée: sur un côté de la piste, la culture de mort, notre élite nihilo-libérale-syndicaliste qui contracepte et avorte à tour de bras, mais qui tente d'assimiler, avec des cours de lavage de cerveau comme le CECR, le manque à faire en enfants, et sur l'autre côté il y a les cultures qui, demeurant  ouvertes à la vie, héritent de façon naturelle de la majorité et ainsi du droit de refaire la culture québecoise à leur image.

On voit presque la panique chez les technocrates, voyant les cultures ouvertes à la vie à veille de les dépasser dans cette course démographique.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire