M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

516 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 11 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le système de santé sous pression inquiète la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec

Sur le site du Journal La Presse du 25 juin 2014

(Des patients trop lourds pour notre système de santé ?)

(photo : OrlitaAH sur wikimédia.org, licence creative commons)

 

 

Les infirmières du Québec sont inquiètes des impacts qu'auront les coupes en santé sur les services à la population et sur leurs conditions de travail.

«Comment le gouvernement peut-il encore prétendre sans rire qu'il n'y aura pas de coupures de services à la population ? », a demandé la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Régine Laurent, dans une conférence de presse ce matin.

Et sur le site du journal La Presse du 25 juin 2014 :

Le ministère fédéral des Finances s'inquiète au plus haut point des conséquences économiques et fiscales du vieillissement de la population. (...)

Ces inquiétudes expliquent pourquoi le gouvernement Harper a adopté une série de mesures pour contrôler les dépenses de l'État et est déterminé à venir à bout du déficit fédéral d'ici 2015. La décision de faire passer le seuil d'admissibilité au programme de Sécurité de la vieillesse de 65 à 67 ans à partir de 2023 en est un exemple. Tout comme l'est sa décision de lier à la croissance de l'économie la hausse des paiements de transfert aux provinces pour la santé à partir de 2018 au lieu de maintenir l'augmentation de 6% comme c'est le cas depuis quelques années.

Et les partisans de l'euthanasie au parlement veulent faire croire que les soins palliatifs seront soutenus économiquement par le gouvernement, alors que l'on mentionne clairement que ce soutien doit tenir compte de la situation financière du Québec. Les faits ne trompent pas. La priorité du gouvernement, c'est l'euthanasie, pour des raisons financières.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

516 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 11 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire