M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

671 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Le refus de voir la réalité de Brigitte Breton, journaliste au journal "Le Soleil", ou la philosophie de l'autruche...

Dans un article paru dans le journal Le Soleil du 30 avril 2012, la journaliste Brigitte Breton affirme:

 

 

Les propos de l'ex-ministre O'Connor devraient inciter les alliés de M. Woodworth à réfléchir au dessein qu'ils couvrent sous le prétexte d'arrimer les droits du foetus à la réalité scientifique de 2012. Leur objectif de diluer et de restreindre les droits des femmes au profit de leurs croyances, et non des embryons, est évident. Encore une fois, ils tentent d'opposer les droits des unes contre ceux des autres, même si la Cour suprême a conclu plus d'une fois que les droits du père ou du foetus ne peuvent l'emporter sur le droit de la femme de contrôler son propre corps.

La Cour suprême a jugé selon des définitions de l'être humain qui, bien qu'elles paraissent sensées aux ancêtres de nos ancêtres, ne sont plus à point scientifiquement... d'où la motion du député Woodworth. La journaliste, comme la majorité des députés qui ont pris la parole lors du débat, refuse toute mise à jour scientifique parce qu'elle sait que la science affirme déjà que l'enfant à naître est un être humain bien avant sa naissance... D'où le refus obscurantiste de la journaliste, de députés, de marxistes-féministes pour la reconnaissance de l'enfant à naître pour ce qu'il est, ce qui viendrait ouvrir le débat sur la légitimité de tuer avant la naissance, nos enfants.

Pour la journaliste, la croyance qu'il suffit d'ignorer une réalité pour qu'elle n'existe pas, devrait être imposée à la science et à toute personne pensant que l'interdiction de tuer devrait s'appliquer à tous.

Lorsque nos enfants liront un jour ces articles aux archives, ils n'en reviendront pas de lire des exemples frappants, si récents, de ce qu'ils appelleront peut-être alors la "philosophie de l'autruche"!

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

671 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire