M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le refus de voir la réalité de Brigitte Breton, journaliste au journal "Le Soleil", ou la philosophie de l'autruche...

Dans un article paru dans le journal Le Soleil du 30 avril 2012, la journaliste Brigitte Breton affirme:

 

 

Les propos de l'ex-ministre O'Connor devraient inciter les alliés de M. Woodworth à réfléchir au dessein qu'ils couvrent sous le prétexte d'arrimer les droits du foetus à la réalité scientifique de 2012. Leur objectif de diluer et de restreindre les droits des femmes au profit de leurs croyances, et non des embryons, est évident. Encore une fois, ils tentent d'opposer les droits des unes contre ceux des autres, même si la Cour suprême a conclu plus d'une fois que les droits du père ou du foetus ne peuvent l'emporter sur le droit de la femme de contrôler son propre corps.

La Cour suprême a jugé selon des définitions de l'être humain qui, bien qu'elles paraissent sensées aux ancêtres de nos ancêtres, ne sont plus à point scientifiquement... d'où la motion du député Woodworth. La journaliste, comme la majorité des députés qui ont pris la parole lors du débat, refuse toute mise à jour scientifique parce qu'elle sait que la science affirme déjà que l'enfant à naître est un être humain bien avant sa naissance... D'où le refus obscurantiste de la journaliste, de députés, de marxistes-féministes pour la reconnaissance de l'enfant à naître pour ce qu'il est, ce qui viendrait ouvrir le débat sur la légitimité de tuer avant la naissance, nos enfants.

Pour la journaliste, la croyance qu'il suffit d'ignorer une réalité pour qu'elle n'existe pas, devrait être imposée à la science et à toute personne pensant que l'interdiction de tuer devrait s'appliquer à tous.

Lorsque nos enfants liront un jour ces articles aux archives, ils n'en reviendront pas de lire des exemples frappants, si récents, de ce qu'ils appelleront peut-être alors la "philosophie de l'autruche"!

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire