M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le réseau de santé « au bord de la rupture » selon l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux

Sur le site du journal Le Devoir du 18 février 2014 :


(Hôtel-Dieu de Québec)


(photo : Jeangagnon sur wikimedia.org, licence creative commons)


 



Dans le document qu’elle a adressé le mois dernier au ministre des Finances et dont Le Devoir faisait état dans son édition de lundi, l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux (AQESSS) rappelle toutefois que le problème de financement du réseau demeure entier. Il est actuellement « au bord de la rupture », avertit-elle, invitant même le gouvernement à réviser le panier de services couverts par la Régie de l’assurance maladie, de même que la rémunération des médecins.


C'est probablement la raison pour laquelle le gouvernement n'a toujours pas établi un réseau de soins palliatifs répondant aux besoins de tous les Québécois, et qu'il ne le fera certainement pas s'il réussit à permettre l'euthanasie...Pour la révision des services couverts, on pourrait épargner sur l'avortement et les stérilisations remboursées par l'État et qui ne sont pas des soins de santé. On parle ici de millions de dollars d'économie.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire