M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Québec se meurt

Le 11 février dernier, le monde médiatique québécois a été frappé encore une fois par le rapport annuel de Statistique Canada sur l’avortement au Québec. Statistique Canada révélait le nombre d’avortements pratiqués au Québec en 2002 : 30 858. Ce nombre est terriblement élevé si on le compare au nombre de naissances au cours de la même année : 72 211. Cela fait un taux de 42,7 avortements par 100 naissances, presque un avortement par deux naissances! Où sommes-nous rendus? Les gauchistes laïcistes promettaient que « l’éducation sexuelle » dans les écoles (à la place de la religion) et la contraception allaient régler ce problème de l’avortement. Bien au contraire, plus l’éducation sexuelle et la contraception sont répandues et plus le nombre d’avortements augmente : ça, c’est la réalité, la tragique réalité!

Même André Pratte, éditorialiste en chef de La Presse, s’en est ému, constatant que l’avortement est un échec malgré toute rhétorique justificative et qu’une nation ne peut qu’être affaiblie par ces taux d’avortement massifs qui rappellent ceux des pays autrefois communistes. Il ne suffit cependant pas de gémir devant cette catastrophe nationale, il faut réagir par des lois protectrices pour les enfants à naître du Québec. Le travail caritatif pour aider les jeunes mères québécoises à mettre leurs enfants au monde sera toujours nécessaire, mais tant et aussi longtemps qu’il n’y aura pas de loi positive pour interdire le meurtre des enfants à naître, les enfants du Québec seront la classe sociale la plus menacée de notre société. Pourtant, comme le dit Jean-Paul II, « une nation qui tue ses enfants n’a pas d’avenir ». C’est la mission de Campagne Québec-Vie de sauver ces enfants à naître d’une mort légale possible : soutenez-nous dans ce combat! C’est le temps d’être solidaires pour une cause vraiment noble.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire