M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

1111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 9 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le « profilage médical » et l'euthanasie

Une lectrice nous a envoyé une lettre contenant ces très intéressantes réflexions : 

(Photo :  Seattle Municipal Archives sur flickr.com, licence creative commons)

Le profilage médical et l’euthanasie

Il y a le profilage racial et il y a aussi le profilage médical. Les enfants et adultes qui vivent avec une trisomie 21, les personnes handicapées physiques, les assistés sociaux, les pauvres, les personnes de 65 ans et plus, les personnes atteintes de maladie mentale,  deviennent des minorités visibles du fait qu’ils ne peuvent pas cacher leur état ou leur âge, ou leur handicap. Il devient alors facile de les discriminer et de les regarder avec moins de respect et de considérations, ce qu’ils méritent tout autant. À mesure que nous vieillissons, nous sentons ce regard réprobateur dans la société en général,  mais aussi lorsque nous avons besoin de soins médicaux, que ce soit en CLSC, en bureau médical ou lorsque nous nous rendons aux urgences des différents hôpitaux pour y recevoir des soins. De plus, le dossier santé qui relie tous les hôpitaux et bureaux de médecins et pharmacies pourrait éventuellement servir à cerner certaines personnes qui coûtent plus cher à l’État que d’autres.

Nous sentons qu’un profilage médical s’installe au Québec basé sur le handicap, l’âge, l’absence de notoriété, la pauvreté, la religion, le statut social, la précarité physique ou mentale, etc, signes qui nous distinguent et qui font de nous des minorités visibles. Il n’y a pas que la race qui soit visible pour tout le monde, incluant pour les médecins et pour le personnel médical. Les médecins ne sont pas à l’abri de la discrimination et du profilage dans la dispensation et le choix de soins médicaux. 

Qu’en sera-t-il avec la légalisation de l’euthanasie ? le profilage médical existe et est une réalité pour de nombreuses personnes qui  deviennent bien malgré elles des minorités visibles en leur propre pays ...

Jocelyne Dumont

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

1111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 9 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire