M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Aaliyah Hart ne pesait que 12 onces (340g) à la naissance, maintenant elle a 14 ans

Aaliyah-Hart.jpgAaliyah Hart.

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Aaliyah Hart, le plus petit bébé à être né en Grande-Bretagne, à qui on ne donnait que 1% de chance de survie, ne pesait que 12 onces (340g) à sa naissance en 2003. Maintenant, ce bébé est une jeune femme célébrant son 14e anniversaire.

Lorraine Hart et son mari Ricardo ont lutté pendant 10 ans pour avoir des enfants avant d’avoir Aaliyah. Mais avec la joie tant attendue vint une grossesse difficile – si difficile que les médecins lui ont dit d’avorter.

« J’ai eu beaucoup de problèmes à travers ma grossesse, le liquide amniotique diminuait lentement et les médecins m’ont conseillé d’avoir un avortement », explique-t-elle. « J’étais déterminée à continuer la grossesse parce que j’avais lutté pour concevoir […] (Il existe actuellement des traitements novateurs pour contrer les effets de la diminution du liquide amniotique ou sa non existence, qui ont aidé à mener à de saines naissances).

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Aaliyah-Hart1.jpg

Aaliyah avait cessé de grandir autour des 20 semaines de grossesse et les docteurs ne pensaient pas que le bébé pourrait survivre. Huit semaines plus tard, à 28 semaines de grossesse seulement, les contraction commencèrent pour Hart. Aaliyah a aussitôt été placée sous assistance respiratoire et bien que les médecins eussent craint qu’elle ne puisse passer la nuit, la miraculeuse minuscule fille a lutté âprement [et a survécu].

« Je suis étonné que le bébé ne soit pas mort dans l’utérus », dit Jeff Bissenden, alors directeur régional de l’hôpital de Birmingham City en 2003 quand Aaliyah est née. « Je pense que la survivance de ce bébé est dû à la résistance propre de l’enfant, cela n’est pas dû à quelque chose que nous avons fait ».

On a donné des hormones à Aaliyah pour l’aider à grandir. Elle n’a seulement eu besoin que de rester quelques semaines à l’hôpital. Elle a été un prodige depuis le début et elle continue encore à étonner ceux qui la rencontre.

« Jamais nous n’avions pensé en arriver à ce point », admet sa mère. « Elle est un bébé miraculeux ».

Aaliyah-Hart-2.jpg

À 14 ans, Aaliyah est un petit peu petite pour son âge, mais elle compense avec sa ténacité. Elle aime jouer et faire du sport. L’adolescente est étonnée par la taille des habits qu’elle portait quand elle était bébé.

« Je n’ai jamais été consciente de toutes ces histoires quand je suis née et cela ne m’a jamais affecté », dit Aaliyah. « Cela m’a fait un choc quand j’ai vu les vêtements que j’utilisais étant bébé, il semble qu’ils seraient assez petits pour aller à une poupée ».

Aaliyah est née à 28 semaines de grossesse et a prouvé au monde que les bébés ne pesant que 12 onces (340g) peuvent survivre hors du ventre de leur mère, si on leur donne une chance. Maintenant 14 ans plus tard, il y a même eu des bébés plus jeunes et plus petits qu’Aaliyah à avoir survécu. E’Layah Peghes est née par le moyen d’une césarienne d’urgence en 2015 à 24 semaines de grossesse. Elle ne pesait seulement que 10 onces (283g). Bébé Frieda est née à seulement 21 semaines et 5 jours, ne pesant simplement qu’une livre (454g). Austin Douglas est né à seulement 22 semaines, ne pesant qu’une livre et 4 onces (567g). Et les jumeaux, Hunter et Darcy Ridley sont nés à 22 semaines de grossesse. Darcy ne pesait que 500g et Hunter que 560g. Tous ces enfants ont survécu, tout comme Aaliyah.

Aaliyah-Hart-3.jpg

Pendant ce temps, il demeure légal aux États-Unis de tuer les enfants à naître durant tous les 9 mois de la grossesse, qu’ils soient viables ou non. Bien que le jugement Roe contre Wade ait fait en sorte que l’avortement soit légal pendant les 6 premiers mois de la grossesse pour n’importe quelles raisons, et durant tout le 3e trimestre pour certaines raisons, le jugement Doe contre Bolton, rendu en même temps, a défini « la santé de la mère » en des termes si généraux que l’avortement peut être exécuté pour n’importe quels raisons, n’importe quand. Des bébés comme Aaliyah, E’Layah, Frieda, Austin, Hunter et Darcy sont régulièrement tuer dans des procédures d’avortement comme celle que voici dans cette vidéo :

Avant même sa naissance, Aaliyah a prouvé que chaque vie est importante et que même les médecins peuvent avoir tort. Elle donne l’espoir à toutes les familles qui font face à un diagnostic similaire et elle est un exemple qui montre pourquoi il est important de toujours choisir la vie.

Publicité



Laissez un commentaire