M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Le père Donat Gionet et l'église des catacombes

En lisant le prophète Jérémie la semaine dernière, un passage m'a profondément marqué:

" À LONGUEUR DE JOURNÉE, JE SUIS EN BUTTE À LA RAILLERIE; TOUT LE MONDE SE MOQUE DE MOI. CHAQUE FOIS QUE J'AI À DIRE LA PAROLE, JE DOIS CRIER. À LONGUEUR DE JOURNÉE, LA PAROLE DU SEIGNEUR ATTIRE SUR MOI L'INJURE ET LA MOQUERIE. POURTANT IL Y A EN MOI UN FEU DÉVORANT AU PLUS PROFOND DE MON ÊTRE". (Jérémie, 20, 7-9)

Voici un texte d'une brûlante actualité. Si Jérémie revenait aujourd'hui, il subirait les mêmes opprobres, car la population en général ne veut plus entendre parler du Décalogue, du péché et de la saine doctrine. Ceux qui osent imiter Jérémie s'exposent à de terribles persécutions, et ce, MÊME À L'INTÉRIEUR DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE.

Le 20 septembre 2011, le journal "L'Acadie nouvelle" informait ses lecteurs que le curé Donat Gionet de la paroisse Saint-Léolin de Bathurst au Nouveau-Brunswick venait d'être mis à la porte par l'autorité du diocèse.

Mais, que reproche-t-on de si grave à ce prêtre CATHOLIQUE? Tout simplement d'enseigner la doctrine officielle de l'Église sur des questions très controversées comme l'homosexualité, l'avortement, le divorce, le concubinage, le péché, le purgatoire, l'enfer, etc. Les homélies dominicales du bon curé ne plaisaient plus, ni au maire de Saint-Léolin, ni à une majorité de paroissiens, ni à l'évêque du lieu. De plus, la promotion du nouveau catéchisme de l'Église catholique faite par notre curé n'a pas plu à toute cette communauté qui exige des homélies à la mode du temps présent.

Dans une lettre ouverte de l'abbé Gionet dans "L'Acadie nouvelle" le 22 septembre 2011, celui-ci déclare: "Je suis démoli et anéanti... nous sommes en train de détruire notre propre Église... toutes les personnes qui ont été frustrées sont signe que la Parole de Dieu les invitait à la réflexion... faudrait-il se cacher dans les catacombes pour prier, prêcher et célébrer l'Eucharistie?"

Regardons maintenant la goutte qui a fait déborder le vase. Lors d'une homélie, le curé Gionet parla de l'importance de recevoir l'Eucharistie en état de grâce; à cette occasion, il a invité les homosexuels actifs sexuellement, les divorcés remariés civilement et les personnes vivant en concubinage de s'abstenir de recevoir le Corps du Christ.

Ce curé aurait également fait la promotion à plusieurs reprises de la confession individuelle contrairement à ce qui se passe actuellement dans notre Église occidentale où cette pratique a été reléguée au placard.

Avons-nous affaire à un prêtre hérétique? Selon les médias, le maire, les autorités du diocèse et une majorité de paroissiens, l'abbé Gionet est passé de date; il a oublié de s'adapter à la modernité. Il est resté figé dans ses vieilles doctrines moyenâgeuses, etc. Accusé de tous les maux, on a oublié de dire qu'IL EST PLUTÔT RESTÉ FIDÈLE SANS COMPROMIS À L'ENSEIGNEMENT OFFICIEL DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE.

Maintenant, n'ayons pas peur de nous poser la VRAIE QUESTION: Pourquoi dans notre Église occidentale la très grande majorité des prêtres n'abordent JAMAIS dans leurs homélies dominicales les sujets controversés que le curé Gionet à osé aborder? La consigne du silence est plutôt de mise, car il ne faut pas indisposer nos catholiques à la mode qui se font DIRE par plusieurs prêtres que tout le monde va directement au ciel, qu'il n'y a ni enfer ni purgatoire, que Dieu est amour et qu'il ne juge personne, que Satan n'existe pas, que le Décalogue a été écrit par des hommes et que la Bible est surtout composée de poèmes, de mythes et de légendes. Alors, il est préférable de se tenir loin de l'enseignement du Pape et du Magistère. Le "bon" prêtre moderne doit obligatoirement se taire ou adopter un enseignement jovialiste et populaire qui plaira à son auditoire.

Au Québec, des prêtres polonais et africains ont été réduits au silence et même retournés dans leur pays d'origine au cours de la dernière décennie parce qu'ils n'ont pas été capables de "s'adapter" à notre culture, une façon polie pour dire qu'ils étaient beaucoup trop conformes au Magistère dans leurs homélies.

Tout cela se passe au Canada français, au Québec et en Europe de l'Ouest. En Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, aux États-Unis et en Europe de l'Est, les prêtres et les évêques n'ont pas peur de proclamer haut et fort à temps et à contretemps la saine doctrine, même si c'est difficile et impopulaire dans un monde païen où le relativisme est à la mode. Dans ces pays, les vocations religieuses abondent pendant qu'ici nos séminaires sont moribonds.

Quant au prêtre CATHOLIQUE Donat Gionet, il a pris sa retraite; il ne peut plus proclamer publiquement la Parole de Dieu dans son diocèse; il s'est CACHÉ dans le sous-sol de sa résidence pour célébrer l'Eucharistie avec quelques paroissiens qui lui sont restés fidèles.

Mon bon ami le prophète Jérémie avait bien raison et son enseignement est toujours d'actualité. Malheureusement, notre société décadente fait la sourde oreille.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire