M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le nationalisme antipatriotique du Parti Québécois

Le Parti Québécois, antipatriotique? Oui, si l’on considère que le patriotisme est aussi un amour de l’héritage de ses ancêtres et la reconnaissance envers ceux qui nous ont tant laissé.
 
Difficile de croire en cet amour de reconnaissance d’un parti qui a effacé la mémoire d’hommes qui ont versé leur sang pour défendre la colonie naissante. Dollard des Ormeaux et compagnons, mort après des jours de combats, aux poubelles. Vive les ragots sans fondements dénigrants notre passé! Mais il y a des années que le Parti Québécois a jeté aux poubelles tout le passé chrétien et par conséquent, pratiquement tout le passé canadien-français de notre patrie.
 
Dans les années 1960, les chrétiens voulant la souveraineté à tout prix se sont tus. C’est le nationalisme d’un François-Albert Angers. Faire la souveraineté, avoir un pays, ensuite discuter de ce qui sépare la gauche et la droite. La gauche n’a jamais rien concédé, la droite à ravaler ses valeurs au nom du pays. Le pays ne s’est jamais concrétisé, mais les valeurs de « droite », le patriotisme, la connaissance de l’histoire, le christianisme comme fondement du peuple québécois, sont tombés dans un purgatoire médiatique.
 
Pour faire avancer la cause de la souveraineté, Mathieu Bock-Côté appelle à un renouveau de l’alliance droite-gauche, appel non entendu et… il est déjà trop tard. Les valeurs féministes et socialistes ont conduit à l’élimination de centaines de milliers d’enfants au Québec, le déficit démographique, en plus d’avoir des conséquences économiques graves, met en jeu la survie même du peuple québécois, obligé de mettre toutes ses espérances dans une loi 101 non respectée et haïe par ceux qui veulent vivre au Canada sur le territoire du Québec, pour ne pas dire sur son dos…
 
Nous pouvons comparer le Québec et l’Irlande. Deux cultures catholiques très fortes. L’Irlande a défendu sa foi avant tout. Elle a perdu sa langue gaélique, mais pas sa culture et sa patrie. Le Québec a perdu sa foi et a défendu sa culture et sa langue avant tout. Si rien ne change, nous aurons tout perdu, et la foi, base et colonne vertébrale d’un peuple, et la langue… Avoir subordonné la foi à la langue française, c’était aussi abandonner son peuple et la défense du français en coupant de ses racines chrétiennes l’essor du peuple québécois. Nous n’en finissons plus de voir les feuilles de l’arbre québécois tomber, vers un hiver ou s’entredéchirent les souverainistes, chacun voulant apporter sa solution artificielle à la mort d’un peuple, refusant catégoriquement de s’ouvrir à une foi qui seule permettrait à ce peuple de vivre.
 
Mme Marois peut bien promettre les lendemains qui chantent avec son système de garderie, sa charte de la laïcité, ses écoles culturellement correctes et publiques, déconfessionnalisées, elle ne sera la gérante que d’un goulag ou par la force elle tentera d’imposer à des peuples venus remplacer un peuple moribond une langue française qu’elle sera la première à avoir enterrée sous son idéologie sans âme, idéologie qui fut l’anéantissement de l’âme d’un peuple.
 
Le laïcisme qu’elle veut imposer, sa charte, est le dernier clou sur le cercueil du peuple québécois.  
 
Dans les campagnes vivent toujours des Canadiens français. Certains rêvent d’un pays, d’autre pas, tous veulent un état français où la liberté religieuse et les racines chrétiennes du pays seront respectées. Mme Marois n’aime pas ce pays, elle en voudrait un autre, qu’elle voudrait inventer, comme l’a tenté le Parti Québécois. Si le Parti Québécois avait voulu construire un pays patriote, aimant de son passé et respectueux de son héritage, peut-être que plus de nouveaux arrivants auraient voulu faire partie de ce projet vraiment honorable… Combien d’immigrants sont venus au Québec parce que nos missionnaires avaient donné le meilleur d’eux-mêmes pour ces pays en constructions? Combien d’athées, de gens de différentes religions mettent leurs enfants dans des écoles chrétiennes avec confiance, sachant que l’éducation y sera bonne et que leurs enfants seront respectés dans leur foi?
 
Si un million de personnes venues de toute l’Amérique du Nord ont défilé devant la dépouille du petit frère André, combien viendront pour n’importe laquelle de nos personnalités politiques gauchistes?

Que les chefs du Parti Québécois aillent déposer un bouquet pour faire amende honorable au monument de Dollard des Ormeaux. Nous pourrons commencer à croire, alors, qu'ils sont des patriotes...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire