M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le ministre John Baird se fait reprendre sur l'homosexualité par la chef de la délégation Ougandaise

Sur le site du journal La Presse du 22 octobre 2012:

 

(La  chef de la délégation ougandaise, Rebecca Kadaga, fut applaudie pour ses remontrances à l'égard de la bourde commise par le Ministre des Affaires étrangères, John Baird)

 

 

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a joué le matamore en attaquant durement l'Iran dans une assemblée internationale de parlementaires à Québec, lundi, et les Iraniens ont répliqué en évoquant la souveraineté du Québec.

Et M. Baird ne s'est pas arrêté là. Il a suscité la colère de l'Ouganda qui a dénoncé son «arrogance», son «ignorance» et qui demande même des excuses. (...)

La charge de M. Baird ne visait pas que l'Iran. Il a aussi critiqué l'Ouganda pour le sort qu'il réserve aux gais, qui sont selon lui «ostracisés» et menacés. Il a fait référence à David Kato, un militant homosexuel qui a été sauvagement tué à coups de marteau.

Ulcérée, la chef de la délégation ougandaise a bondi pour obtenir le droit de riposter. Dans son allocution, Rebecca Kadaga a dit que l'homosexualité ne fait pas consensus dans plusieurs pays et a indiqué que la mort du militant était un crime passionnel.

«Si l'homosexualité est une valeur pour le peuple canadien, cela ne nous pose pas de problème, cela le regarde, mais il ne faut pas forcer les Ougandais à accueillir et accepter l'homosexualité, parce que nous ne sommes pas des citoyens canadiens, a-t-elle dit, sous les applaudissements nourris du parterre. Nous avons nos problèmes, ils ont les leurs.»

En point de presse, Mme Kadaga, qui est aussi présidente du Parlement ougandais, a dit que le ministre avait fait preuve d'«arrogance» et d'«ignorance». Elle lui demande des excuses, et la requête sera relayée par le haut-commissariat de l'Ouganda à Ottawa.

Si le ministre Baird a un minimum de dignité, il fera effectivement des excuses...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire