M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick n'entend pas changer sa politique sur l'avortement

Excellente nouvelle. Sur le site de Radio-Canada du 28 avril 2014 :

(Photo :  e r j k p r u n c z y k sur flickr.com, licence creative commons)

Pour la première fois, le premier ministre David Alward réagit dans ce débat. « Il y a accessibilité au Nouveau-Brunswick en même temps dans les hôpitaux. Alors, ça, c'est notre position. Il n'y a pas un changement qu'on avance », dit-il.

Et ce malgré le fait que le Parti libéral du Nouveau-Brunswick, lui, va dans la direction opposée. Sur le site de Radio-Canada du 27 avril 2014 :

L'accès à l'avortement a retenu l'attention samedi au congrès des politiques du Parti libéral du Nouveau-Brunswick. (...)

la présidente des jeunes libéraux du Nouveau-Brunswick, Geneviève Gagné, a proposé un amendement qui ouvrirait la porte à un meilleur accès à l'avortement.

Une très forte majorité de délégués l'ont accepté. 

L'avortoir Morgentaler pourra donc fermer ses portes, sans que le gouvernement ne lui vienne en aide financièrement. S'il n'est pas détruit, un jour, il pourra être transformé en musée de l'holocauste des enfants à naître.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire