M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3127 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Le gouvernement de l'Uruguay légalise l'avortement malgré le désaccord de la population

Sur le blog de Jeanne Smits du 18 octobre 2012:

 

(Le président de l'Uruguay, José Mujica)

 

Le Sénat a approuvé par 17 voix contre 14 la dépénalisation de l'avortement jusqu'à 12 semaines de gestation, et contrairement à ce qui s'était passé en 2008, on s'attend maintenant à ce que le président de la République orientale ratifie le texte. Le président José Mujica, proche de la guérilla marxiste Tupamaro de jadis, avait fait savoir dès avant son élection qu'il n'opposerait pas son veto à une légalisation de l'avortement – Tabaré Vazquez ayant au contraire, en tant qu'homme politique et médecin, refusé d'apposer sa signature sur un tel texte il y a quatre ans.

 
On savait que le lobby de l'avortement allait revenir à la charge, et c'est donc ce qui s'est passé : l'Uruguay est en passe de devenir le deuxième pays d'Amérique latine à légaliser la mise à mort des tout petits, après un premier vote favorable de la part de la chambre des députés le 25 septembre dernier. (...)
 
Une enquête téléphonique auprès de 100.000 personnes réalisée à la demande d'une organisation pro-vie a montré que 56 % des Uruguayens sont opposés à l'avortement et en faveur du respect de la vie dès la conception.

Encore un gouvernement qui impose des lois morbides à son pays.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3127 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire