M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper veut enlever le droit de parole aux députés provie

Sur le site du journal La Presse du 26 mars 2013:

 

(Mark Warawa)

 

 

(Ottawa) Stephen Harper a dû composer avec une mutinerie, mardi, lorsqu'un député conservateur qui souhaite condamner l'avortement sélectif s'est plaint d'être muselé par le bureau du premier ministre.
 
Mark Warawa s'est adressé au président de la Chambre des communes, en matinée, affirmant que son privilège parlementaire a été lésé.
 
La semaine dernière, il devait se lever avant la période de questions pour faire une déclaration. Il souhaitait profiter de ce temps de parole pour promouvoir une motion, présentée l'automne dernier, et qui vise à faire condamner l'avortement sélectif pour empêcher la naissance d'une fille.
 
Or, il n'a jamais pu prendre la parole.
 
«Quinze minutes avant ce moment, j'ai été avisé que mon tour pour présenter la (déclaration) a été enlevé, a déclaré le député Warawa en Chambre. La raison qu'on m'a donnée est que le sujet n'était pas approuvé.»
 
Le député, qui représente la circonscription de Langley, en Colombie-Britannique, n'est pas le seul député d'arrière-ban à se plaindre d'être muselé par l'entourage du premier ministre.
 
«Mes droits ont été bafoués lorsque vient le temps de représenter mes commettants sur certains dossiers et je ne crois tout simplement pas que ce soit approprié», a déclaré le député albertain Leon Benoit, qui est lui aussi identifié au caucus anti-avortement.

 

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire