M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le gouvernement canadien cesse de donner des fonds à un groupe chrétien en raison de ses croyances sur l’homosexualité

par Patrick B. Craine (traduction CQV)
 
(Stephen Harper et Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale)
 
 
OTTAWA, le 11 février 2013 (LifeSiteNews.com) — Le gouvernement conservateur canadien a mis fin à des paiements à un groupe chrétien travaillant à améliorer l'accès à l'eau potable en Ouganda, après un rapport des médias ciblant l’engagement du groupe à un enseignement respectant les valeurs chrétiennes sur la sexualité.
Carrefour Communications inc., une organisation évangélique qui dirige une station de télévision au Canada et des projets de développement outre-mer, est l’objet d'une subvention de 544 813 $ de l'Agence canadienne de développement international qui devait être offerte pendant la période de 2011 à 2014.
Mais après que La Presse canadienne ait produit dimanche un rapport soulignant la croyance déclarée du groupe dans l'enseignement chrétien que l'homosexualité est un « péché » et une « perversion », le ministre de la Coopération internationale, Julian Fantino, a annoncé via Twitter qu'il avait demandé aux fonctionnaires de l'ACDI de « réviser » les montants accordés à Carrefour avant que les paiements ultérieurs soient effectués.
La nouvelle a réveillé les partisans pro-famille. Joseph C. Ben-Ami, président de l'Institut Meighen, a déclaré que les croyances de Carrefour sur l'homosexualité « n’enlevaient rien à la pertinence » de son travail en Ouganda, et en tant que député conservateur, que la révision est un « désastre ».
« Est-ce que la Presse canadienne a affirmé que Carrefour refuse de l'eau pour les hommes homosexuels? » a-t-il demandé. « Ou les chrétiens ne sont-ils pas dignes de confiance pour la construction de puits ou pour superviser la construction de systèmes d'irrigation parce qu'ils sont chrétiens? C'est certainement ce qui est impliqué. »
« Si c'est le cas, ils devraient faire l'accusation clairement et directement et être prêts à répondre de la diffamation au tribunal », a-t-il ajouté. « Il y a des mots qui peuvent être utilisés pour décrire ce genre d'allégation. — Profondément ignorant serait le terme le plus généreux et respectueux »
Dans son rapport, La Presse canadienne craint que le gouvernement fédéral finance un soi-disant groupe « anti-gai » en Ouganda tandis qu’en même temps, il s’oppose ardemment à un projet de loi ougandais qui instituerait des peines plus sévères pour les relations homosexuelles.
Mais Carrefour insiste sur le fait qu'ils ne jouent aucun rôle dans les décisions des pouvoirs publics des pays en développement où ils travaillent.
« Cela n'a pas été une pratique de Carrefour d’influer sur les questions politiques dans les pays où nous apportons des secours ou achevons des projets de développement », déclare la porte-parole Carolyn Innes à l'agence de nouvelles. LifeSiteNews n'a pas eu de réponse de Carrefour au moment de publier cet article.
Avant le reportage de dimanche, La Presse canadienne a trouvé une page sur le site Web de Carrefour qui pousse les utilisateurs d’internet à se « repentir » des péchés sexuels qui détournent de leurs « vrais buts » les rapports sexuels. Parmi les perversions, la page indique « la pédophilie, l'homosexualité et le lesbianisme, le sadisme, le masochisme, le travestissement, et la bestialité. »
L'agence de nouvelles dit que la page a disparu mardi après qu’une journaliste a contacté Carrefour. Actuellement, la page semble être sous la protection d’un mot de passe.
Pour cette première enquête, l'ACDI et le ministre Fantino ont simplement dit à La Presse canadienne que les subventions sont distribuées « selon le mérite. » Mais une fois que l'histoire a été publiée dimanche soir, le ministre a tapé sur Twitter.
« Nous nous opposons fermement à la criminalisation de l'homosexualité et à la violence en raison de l'orientation sexuelle. L'ACDI finance des projets basés sur le mérite », écrit-il. « Bien que le contenu original [sur le site de Carrefour] est en panne, j'ai demandé aux fonctionnaires d'examiner cette organisation avant que des paiements ultérieurs soient effectués."
Avant l'annonce de Fantino que la subvention était à l'étude, les responsables gouvernementaux avaient déjà pris leurs distances des perspectives du groupe chrétien.
Rick Roth, un porte-parole du ministre des Affaires étrangères, John Baird, a déclaré que le gouvernement Harper « ne cautionne pas ces vues particulières », dans une interview accordée à La Presse canadienne.
« Les positions du Canada sont claires — nous avons été fortement opposés à la criminalisation de l'homosexualité ou à la violence contre des personnes sur la base de leur orientation sexuelle », a-t-il dit.
LifeSiteNews.com n'a pas de nouvelles de l'Agence canadienne de développement international au moment de mettre cet article sur le site.
Pour contacter :
Le premier ministre Stephen Harper
pm@pm.gc.ca
Hon. Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale
613-996-4971
julian.fantino @ parl.gc.ca
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire