M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais se mêle d'avortement...

Sur le site Le Web de la Gatineau du 30 avril 2013:

 

(Michel Quijada, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais)

 

 

MANIWAKI – Le Conseil central des syndicats nationaux de l’Outaouais (CCSNO) tenait son 67e congrès, du 23 au 26 avril. C’est la première fois que cet évènement était organisé à Maniwaki.
 
Une centaine de délégué(es) de syndicats, venant de toute la région, étaient rassemblés au Château Logue durant ces quatre jours.
(...)
En plus des délégués, plusieurs invités étaient attendus, dont les membres du comité exécutif de la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Le président de la CSN, Jacques Létourneau, a partagé le lancement du congrès avec le chef de Kitigan Zibi, Gilbert Whiteduck.
(...)
Michel Quijada ajoute que «de par sa mission première, la CSN défend les droits des travailleuses et des travailleurs. Toutefois, puisque le travail ne constitue qu’une partie de la vie de nos membres, nous œuvrons également pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. En ce sens, le CCSNO s'engage dans plusieurs débats politiques et sociaux et c’est pourquoi nous désirons jeter les bases d’une réflexion qui nous mènera sur de nouvelles pistes d’actions concrètes».
(...)
Plusieurs résolutions ont été soumises aux délégué(es) lors du congrès, dont une abordant la lutte contre la réforme de l’assurance-emploi. Le comité exécutif du CCSNO a recommandé également deux résolutions portant sur les droits des femmes, une appuyant le droit à l’avortement et une autre contre la violence faite aux femmes.(...)
Le rôle d'un syndicat n'est pas de devenir un pouvoir politique tentant de gérer une société comme s'il avait été élu par l'ensemble de la population, mais de protéger les droits des travailleurs. En voulant donner un rôle au monde syndical dont les travailleurs ne veulent pas, le président Michel Quijada gaspille l'argent des membres de son syndicat. Le soutien du syndicat à l'avortement est la meilleure raison du monde de chercher à se désafilier.
 
Si M. Michel Quijada, président du CCSNO, ne sait pas quoi faire de son temps et a de l'argent de trop de ses syndiqués, qu'il se préoccuppe des droits des travailleurs de pays en développement, il fera alors oeuvre utile.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire