M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le cirque pathétique de la gaieté montréalaise

En ce dimanche 17 août 2008, jour du Seigneur, a eu lieu à Montréal le traditionnel défilé de la fierté gaie. Une multitude de participants se sont pavanés en affichant ouvertement leur excentricité. Les paillettes, les plumes, les costumes extravagants, la nudité, les déhanchements des corps presque nus et les gestes à connotation sexuelle étaient au rendez-vous.

Le maire de Montréal ainsi qu’une brochette de politiciens et de vedettes du petit écran ouvraient la parade. Même le curé-député Raymond Gravel, grand défenseur du mariage gai, suivait comme un mouton. Le Parti conservateur du Canada et l’Action démocratique du Québec ont eu le courage politique de décliner l’invitation; ils ont subi les foudres des organisateurs qui les ont dénoncés et ridiculisés sur la place publique.

Seize ans après la première parade, les grands ténors gais affirment toujours haut et fort qu’il est nécessaire de marcher dans les rues, car, après avoir obtenu l’acceptation juridique, l’acceptation sociale n’est pas encore complètement atteinte. Il faut donc "continuer à mettre de la pression, car le but ultime, c’est de banaliser l’homosexualité", déclarent les responsables de cette foire annuelle. (La Presse, 13 août 2008). Après toutes ces années de folles démonstrations, ce défilé ridicule doit-il être pris au sérieux ?

De plus en plus d’homosexuels contestent ce genre d’exhibitionnisme primaire et grotesque qui a comme conséquence de ghettoïser encore plus la communauté gaie. Cet étalage public à caractère sexuel illustre l’incapacité chronique de nombreux gais et lesbiennes à s’intégrer de façon normale dans notre société pourtant hyper tolérante. "Je suis convaincu que ce genre de défilé n’aide pas notre cause", ont affirmé plusieurs personnes interrogées par La Presse. Quand on est rendu à tomber à bras raccourcis sur les joueurs du club de hockey Canadien de Montréal parce qu’ils refusent de participer à ce cirque, on ne peut plus prendre ces gens au sérieux; ils font du terrorisme gai !

Pourquoi faudrait-il être obligé de participer au défilé gai pour être étiqueté comme bon citoyen ? Pourquoi clouer au pilori et traiter d’homophobes ceux et celles qui ne sont pas intéressés par ce show ridicule? Assez, c’est assez! On peut très bien respecter les gais et lesbiennes sans être obligé de suivre la parade.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire