M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le cancer du sein de 3000 à 4000 Québécoises pourrait être causé par leur traitement hormonal

Sur le site du journal La Presse du 18 août 2014 :

(Photo : Waleed Alzuhair sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

C'est ce que tentera de prouver le cabinet d'avocats Klein Lyons dans un recours collectif qui sera entendu en octobre prochain en Colombie-Britannique. (...)

Les experts de ce recours ont estimé que le traitement hormonal pourrait être la cause de plus de 12 000 cas de cancer du sein de 1994 à 2006 au Canada. (...)

Premarin et Premplus sont deux médicaments visés par le recours collectif.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire