M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Lancement de la campagne 2014 de définancement de l'avortement -- le 17 février 2014

Lundi le 17 février, date qui coïncide avec le début de la saison des impôts, Campagne Québec-Vie lancera sa campagne pour le définancement de l’avortement au Québec. Nous tiendrons une conférence de presse à l’extérieur du CSSS Jeanne-Mance sur la rue Sanguinet à Montréal (photo à gauche), lieu où sont pratiqués des avortements tardifs.

Moi-même et d’autres activistes de Campagne Québec-Vie serons sur les lieux pour déclarer que nous ne voulons plus, par nos impôts, nous rendre complices de meutre. La grossesse n’étant pas une maladie et des spécialistes en la matière ayant maintes fois déclaré que la santé physique de la femme n’exige jamais l’avortement direct, nous allons exprimer notre désaccord avec la politique courante de financement public de l’avortement sur demande. Le bar ouvert, c’est fini !

À la suite de cette conférence de presse, nous espérons que tous nos membres, et vous les premiers, feront connaître leur opinion à nos élus. Vous trouverez ci-joint un modèle de lettre que vous pourrez utiliser pour écrire au ministre des Finances du Québec déclarant que vous êtes tanné de payer pour les crimes des autres et demandant qu’il abolisse, dès maintenant, le financement public de l’avortement.

Notre campagne se clôturera avec plusieurs mini-manifs, le jeudi 10 avril à 12h00, devant divers bureau de députés provinciaux sur l’île de Montréal et dans le reste du Québec.

Nous avons besoin de chefs d’équipe pour organiser ces « mini-manifs ». Si vous êtes intéressé, appelez-nous dès maintenant aux coordonnées indiquées au haut de cette page.

J’espère vous voir participer en grand nombre à une manifestation. Mais vous pouvez tous envoyer un message clair à votre député par téléphone, par courriel ou même par une bonne vieille lettre livrée par un facteur : « Oui à la vie, non au gaspillage des fonds publics, non au financement public de l’avortement ! »

Vote décisif sur l’euthanasie à l’Assemblée nationale

Cette lettre est datée du 31 janvier, mais vous la recevrez probablement autour du 11 février, date à laquelle le vote pour la loi 52 est prévu.

Les miracles sont toujours possibles, mais il en faudrait un pour que l’Assemblée nationale rejette ce projet de loi. Rappelons qu’un nombre surprenant de députés libéraux ont voté « contre » lors du vote initial. Malheureusement, selon le journal La Presse, Philipe Couillard, chef du Parti libéral, voterait en faveur du projet de loi, dans son état final, ayant été « rassuré », au dire de La Presse, par les amendements inclus au cours des discussions.

Ne nous laissons pas leurrer : aucun amendement significatif n’a été apporté à ce projet scandaleux. Cette loi constitue un coup de bélier défonçant les portes qui jadis empêchaient l’accès à l’euthanasie dans nos hôpitaux.

Avec l’aval irresponsable de Couillard à cette loi criminelle, les autres députés libéraux se sentiront maintenant très mal à l’aise de s’opposer à leur chef. Par conséquent, la semaine nationale pour la prévention du suicide (du 2 au 8 février) se terminera probablement par un vote à l’Assemblée nationale en faveur du suicide dans nos hôpitaux !

Comme vous allez le voir dans notre bulletin, les évêques du Québec n’ont pas baissé les bras : Mgr. Fournier, président de l’Assemblée des évêques du Québec, a lancé un appel clair contre ce projet de loi, et nous a invités à prier le 11 février, jour du vote et journée internationale des malades.

Pour ce qui est de la prochaine bataille, elle sera très probablement de nature juridique : la province de Québec outrepasse sa compétence lorsque sa législation s’oppose frontalement à des dispositions du Code criminel canadien, en particulier celles contre le meutre par euthanasie. Cette bataille juridique, qui se prépare depuis déjà un certain temps, sera cruciale.

Pour la Vie,

Georges Buscemi, Président

P.S. Spécialement ce mois-ci, merci de prier et de donner pour que nous puissions mener à bien notre campagne contre le financement public de l’avortement !

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire