M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

La victoire d’Obama, une défaite pour le droit à la vie?

S’il est clair que le président Obama est l’un des plus grand opposant aux droits des enfants à naître, qu’il est un promoteur du « mariage » gai et des « droits » des partenaires de même sexe, son élection n’est peut-être pas si catastrophique, dans le temps, que pour l’instant présent.
Un président Romney aurait laissé les combattants pour les droits de l'homme s’essouffler, alors qu’une menace très visible, qui s’attaque à la liberté de conscience avec le HHS mandate, qui finance les avortoirs de planned Parenthood, ne pourra qu’amener de plus en plus de gens voulant que les droits les plus fondamentaux soient respectés à s’opposer vigoureusement à ses prétentions.
Si les défenseurs des droits de l’homme ont déjà retroussé une manche lors du premier mandat d’Obama, il est maintenant temps de retrousser la deuxième et d’entrer dans le combat à pleines mains!

Les droits de l'enfant à naître dépassent les intérêts partisans. Quelque soit le gouvernement en place, il ne faut jamais baisser les bras!

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire