M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

La St-Jean-Baptiste?

Encore une fois, c’est notre clown national, celui qui tous les dimanches dit à chacun ce que « tout le monde en pense » et doit penser, qui animera la fête nationale des Québécois et des Canadiens-Français. Parce qu’elle est aussi et d’abord la fête des Canadiens-Français.
 
Les discours souverainistes n’ont pas leur place à cette fête, qui devrait être la fête de rassemblement d’une nation, d’un peuple spécialement et secondairement de l’accueil par ce peuple des nouveaux arrivants sur son territoire.
 
Les Irlandais n’ont aucune honte à fêter leurs origines. Les Québécois ont trop souvent honte de fêter les leurs et le fait qu’ils renient l’héritage de leurs pères est l’une des principales raisons de leurs prochaines disparitions. Avortement, euthanasie, divorce, contraception, toutes les raisons de mourir, — ah oui, taux de suicide aussi — sont ici plus fortes qu’ailleurs. Et nous n’avons pas l’intention de changer, seulement d’obliger les peuples plus sains que nous accueillons pour nous remplacer d’accepter de prendre nos valeurs mortifères qui font que nous n’avons pas d’enfants, que nous les avortons, et que nous nous préparons à mettre la pression sur les personnes âgées pour qu’ils trouvent leur souffrance insupportable et « choisissent » de libérer le plancher.
 
On reproche aux professeurs du passé d’avoir endoctriné les enfants de valeurs religieuses. Aujourd’hui, les enfants sont heureux d’être hypnotisés, de voir de superbes vidéos de meurtres réels avec démembrement en suppléments, et l’on supprime les références à Dieu dans les chansons d’Édith Piaf! On leur apprend également qu’ils ont des droits, qu’ils peuvent poursuivre leurs parents, que leur vie sexuelle normalement développée par la masturbation au primaire pourra s’épanouir au secondaire par toutes les expériences sexuelles qu’ils désireront tenter, avec des partenaires des deux sexes consentants. Bien sûr, les parents ne doivent pas être informés de la vie sexuelle de leurs enfants, ni des avortements qu’ils pourront subir malgré le fait qu’ils aient utilisé une contraception telle qu’enseignée en classe…
 
Il ne faut surtout pas parler d’un semblant de protestation. Il faut suivre l’évolution de la société, telle que nous l’ont apprise les sociologues qui savent eux ce qu’est une évolution que tous doivent suivre…
 
Quand entendrons-nous des voix acceptant d'être ridiculisées parce qu'elles s'élèvent pour protéger ces enfants? Un ressortissant de la Yougoslavie communiste me disait un jour qu’il était plus facile pour un croyant de vivre sous le joug communiste, corporellement sanglant, mais où chacun se moquait du régime en cachette, que de vivre au Québec, « spirituellement sanglant »…
 
Va-t-on un jour casser la chape de plomb spirituelle et médiatique qui empêche de parler vrai et de combattre enfin le courant décadent qui, comme il l’a toujours fait, engendre la disparition du peuple qui le choisit? Une minorité québécoise tient les rênes des portes-voix, télévision et radio, pour cracher cette absence de valeurs érigée en valeurs québécoises.
 
Qui parlera? Quel berger nous servira de porte-parole, nous guidera pour affronter l’envahissement d’une culture de mort, plus dangereuse pour notre peuple que l’envahissement de la langue anglaise? Faudra-t-il disparaître complètement, en silence, espérant que notre refus de participer à l’esprit du monde, aux « valeurs québécoises », sera un témoignage? Est-ce que la fin de Jean le Baptiste sera notre fin?

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire