M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

La Russie veut apporter de nouvelles restrictions à l'avortement

Sur le site de la Voix de la Russie du 3 septembre 2013

 

 

 

 

La dirigeante du comité de la Douma d’Etat sur la famille prépare des amendements qui durciront la législation sur les avortements. L’élue propose de réglementer la procédure des avortements et d’introduire une responsabilité administrative si elle est enfreinte.
 
La question des avortements est d'actualité non seulement pour la Russie, mais dans le monde entier. En Russie, on a essayé à maintes reprises de lutter contre ce mal social. Cette fois, la chef du comité de la Douma d’Etat Elena Mizoulina propose d’introduire des amendements à la législation prévoyant des amendes pour les médecins qui s’occupent des avortements en dépit des recommandations de la loi "Sur les bases de la protection de la santé des citoyens russes ». Une déclaration faite il y a quelques jours dans les pages du journal Izvestia. D’après les statistiques, chaque troisième avortement en Russie est illégal. Dans 30 % des cas, une telle opération provoque des problèmes de santé, la stérilité et même la mort. D’après la législation russe, l’avortement après la 12e semaine de grossesse est interdit sauf en cas de recommandation médicale. Souvent, les cliniques commerciales « oublient » ce fait. (...)
 
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire