M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

La promotrice italienne de l'infanticide, Francesca Minerva, demande que l'objection de conscience soit restreinte

Sur le site de genethique.org du 2 juin 2014 :

(Photo : Thomas Hawk sur flickr.com, licence creative commons)

(La conscience)

 

Dans un article publié en mai dernier sur le site du Journal of medical Ethics, la bioéthicienne Francesca Minerva, qui s'était prononcée en 2012 en faveur de l'avortement post-natal, (Cf Lettre mensuelle de Gènéthique d'avril 2012), fait de nouveau parler d'elle en se déclarant favorable à une limitation du nombre d'"objecteurs de conscience" dans les hôpitaux italiens.

Selon la bioéthicienne, l'objection de conscience "empêche l'accès à certains traitements". Pour limiter cela, Francesca Minerva propose la mise en place de mesures disuasives comme des salaires plus intéressants pour les non-objecteurs ou encore l'établissement de "quotas d'objecteurs de conscience".

Le jour où l'enseignement de la philosophie a mis le réel de côté pour tomber dans la recherche de l'originalité, elle a perdu toute crédibilité. Il existe toujours ici et là, des philosophes ancrés dans la réalité, mais leur bon sens ne les place pas à la une des journaux...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire