M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La philosophe Sylviane Agacinski s'indigne devant le phénomène des mères porteuses

Sur le site de genethique.org du 30 juin 2014 :

(Sylviane Agacinski et son époux Lionel Jospin)

(Photo : Cyclotron sur wikimédia.org, licence creative commons)

 

Les choses peuvent s’échanger, elles peuvent être données ou vendues : ce n’est pas le cas des personnes ", excluant ainsi "la possibilité de faire du corps humain un objet d’échange."

(...)

"Il est lamentable de voir la marchandisation mondiale des bébés et des femmes mise au compte des droits de l’homme."

Il faudrait que d'autres personnalités s'impliquent et prennent la parole.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire