M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

La peine capitale contre les récidivistes de crimes odieux : valoriser la dignité humaine ?

640px-SQ_Lethal_Injection_Room.jpg

Ceci est un texte d'opinion rédigé par Éric Lanthier. Campagne Québec-Vie ne prend pas de position officielle sur la question de la peine de mort, bien que nous entretenons un débat dans nos pages, pour faire connaître les points de vue valables sur cette question de justice.

La peine capitale est un signal clair contre les récidivistes de crimes odieux, plaçant la dignité humaine à titre de valeur ultime.

À l’heure où le débat sur la peine de mort refait surface aux États-Unis, il est important de considérer la valeur sociale de ce choix politique. Au Québec, nous ne sommes pas à une incohérence près. Certes non, la majorité des Québécois considère qu’enlever la vie à une personne vulnérable à la fin de ses jours est un acte de dignité. Par contre, ils considèrent qu’il est barbare d’enlever la vie à un terroriste à l’origine de la mort d’innocents, aux violeurs ou aux pédophiles. En résumé, mettre fin aux jours d’une personne vulnérable est plus noble que d’enlever la vie à une fripouille récidiviste.

En regard de la peine capitale, les Québécois démontrent plus de compassion auprès de l’agresseur qu’envers la victime. Nous sommes inconfortables à punir à sa juste valeur l’instigateur d’un crime odieux même s’il n’est pas à sa première offense en la matière.

En droit, une règle élémentaire s’impose : la conséquence doit être proportionnelle à l’offense. Pourtant, il n’est pas inhabituel de voir un agresseur sexuel obtenir une peine plus clémente qu’un voleur. Ainsi, voler une entreprise semble plus grave que d’endommager la vie d’un enfant. C’est là que le système de justice ne correspond pas aux valeurs canadiennes.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Je suis de ceux qui croient qu’il serait plus juste de punir à sa juste valeur un crime odieux répétitif. Imposer la peine capitale à des terroristes qui ont maintenu dans un état d’alerte une population ainsi qu’à des criminels qui ont handicapé la vie d’une femme ou d’un enfant lancerait un signal clair. L’État serait en train de dire ceci : «Chez nous, la dignité de la vie est une valeur ultime. Quiconque endommage la vie d’une personne vulnérable par des actes de terrorisme ou par des agressions sexuelles doit en répondre de sa vie.» Une société qui se respecte ne peut aucunement endurer ce genre de comportement, sinon cela devient une forme de tolérance.

Je propose donc la peine capitale à tout récidiviste en matière d’actes terroristes causant la mort, d’agression sexuelle envers un mineur ou de viol. Lorsqu’un agresseur n’a pas saisi la gravité de ses actions et qui plus est, ne fait preuve d’aucune repentance, il devrait faire face à la justice et assumer les conséquences de ses choix. À défaut, ce sont les victimes et la population qui supportent les conséquences de ses actes hautement répréhensibles. De cette manière, la peine capitale contre les crimes odieux répétitifs place la dignité humaine à sa juste valeur. L’État reconnaîtrait la valeur ultime de la dignité humaine.

Lorsqu’un tribunal jugerait que la vie d’une personne doit lui être enlevée, pour les raisons ci-haut mentionnées, c’est que le crime a franchi une limite irrévocable. Pour des actes odieux tels que le terrorisme, le viol et la pédophilie, l’agresseur récidiviste doit en répondre de sa propre vie.

Pour aller plus loin : La peine capitale et l'avortement, la même chose ?

Publicité

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire