M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

La maman de bébé Jacen, né atteint d'anencéphalie, refuse l'avortement

Mommy-and-Jacen-700x4671-672x372.jpg

Par Nancy Flanders de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Baby-Jacen-200x300.jpg
Bébé Jacen

Betsy Leaf sait qu'aucune mère ne s’attend à entendre dire que son bébé ne survivra pas à l'extérieur de son ventre. Mais c'est exactement ce que son médecin lui a annoncé lorsqu'elle était enceinte de 17 semaines de son troisième enfant, un bébé garçon nommé Jacen Lucas.

Il a reçu un diagnostic d'anencéphalie, une condition  où  il y a absence de la boite crânienne du bébé.  Seule dans le bureau du médecin, elle écouta tout ce que son médecin lui disait.  Elle regarda les photos de bébés atteints  d’anencéphalie et posa toutes les questions qui lui venaient en tête.  Ensuite on lui donna l’option de porter son bébé à terme ou, d’avorter son fils.

Le médecin lui exposa la méthode d’avortement qui se fait en insérant une aiguille à travers le ventre de la mère jusque dans le cœur du bébé, lui injectant ensuite un médicament pour faire en sorte que le cœur du bébé cesse de battre.  Par la suite, la mère accoucherait d’un bébé mort-né.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Mme Leaf retourna à la maison et expliqua la situation à son mari qui se trouva le cœur autant brisé que le sien.  Mais malgré ses peurs, il dit à son épouse qu’il ne voulait pas avorter le bébé.  Ensemble, ils ont décidé d’aimer Jacen et de lui donner sa chance.

“J’ai choisi la vie” dit Mme Leaf, “parce que avant le diagnostic, tellement de personnes l’aimait déjà.  Je crois en Jésus Christ et j’ai simplement prié et je lui ai demandé de me donner un signe qui me montrerait ce que je devais faire.  À partir de ce jour, Jacen était un bébé qui bougeait vigoureusement.  On pouvait voir ses pieds pousser contre les parois de mon ventre! »

Quelques jours plus tard, une infirmière de l’hôpital téléphona à Mme Leaf et demanda ce qu’il en était des références qu’ils avaient reçus pour l’avortement.  En entendant cela, Mme Leaf informa rapidement l’infirmière qu’elle porterait son garçon à terme.  L’infirmière lui rappela alors que Jacen ne vivrait pas longtemps après la naissance ou qu’il pourrait très bien mourir avant même de naître, mais Mme Leaf savait que son fils était un battant. 

Après avoir annoncé à leurs deux autres enfants Addyson et Kallan que leur petit frère était atteint d’une condition incurable, Mme Leaf et son mari ont acheté une couverture de bébé pour chacun des enfants pour que leur fratrie demeure tangible. 

leaf-family.jpg
La famille Leaf

Quand Jacen est né le 26 Janvier 2015, la couleur de sa peau était d’un violet foncé.

« Je ne faisais que pleurer,» raconte Mme Leaf. « Je croyais qu’il était mort-né et puis il a pris une respiration et des larmes de joie se sont mises à couler sur mon visage.  Nous savions que le temps dont nous disposions était limité alors, notre famille et nos amis proches étaient à l’hôpital et dès qu’ils nous l’ont permis, ils sont tous entrés dans la chambre et lui ont communiqué leur amour et moi, je ne pouvais pas m’empêcher de le regarder.  Il était magnifique. »

jacen-et-papa.jpg
Jacen et son papa

À mesure que la journée avançait, le rythme cardiaque et respiratoire de Jacen étaient tellement bons que les infirmières étaient étonnées.  Leurs familles et leurs amis ont eu l’occasion de rencontrer Jacen et étaient tous reconnaissants que ses parents aient choisi la vie.  Jacen a vécu 27 heures, un temps inespéré et une grande bénédiction pour sa famille.

« J’espère donner un sens à la vie de Jacen et partager son histoire parce que ce garçon était un battant,» ajoute Mme Leaf.  « Quand je me sentais triste, il donnait des coups de pieds qui remplissaient mon cœur d’amour.  Mes deux autres enfants aimaient tellement leur petit frère et mon aînée avait compris que Jacen allait vivre avec Jésus parce qu’il avait un « bobo » sur sa tête que seul Jésus pouvait réparer.  Et à ce jour, la compréhension qu’elle a pour une enfant de 4 ans est épatante. »

Mme Leaf n'avait jamais entendu parler d'anencéphalie avant le diagnostique de Jacen. Surprise du nombre de bébés nés avec cette condition, elle espère que Jacen pourra aider à éduquer les gens sur l'anencéphalie et sur la beauté et la joie de choisir la vie.

De temps en temps, Addyson pose des questions au sujet de son petit frère, et Kallan sait qu'il a un frère, mais pas plus. À mesure que ses enfants grandiront, Mme Leaf a promis qu'elle s'assurera qu'ils se rappelleront toujours de leur petit frère.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire