M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

La Laïcité fermée (intolérante) de l'éditorialiste Mario Roy du journal La Presse

Dans la Presse du 9 décembre 2011, l’éditorialiste Mario Roy fait la promotion d’une laïcité totalitaire qui est en fait une religion déguisée voulant s’imposer à tous, tout en se présentant comme neutre et au-dessus de la partisanerie.
 
Mario Roy est au-dessus des religions, parce qu’il sait lui, le neutre et le non religieux, comment doivent être traitées les religions, c’est-à-dire les autres religions que son laïcisme bouché : elles doivent disparaître de l’espace public. Point. Il présente le livre de Louise Mailloux au titre des plus francs et évocateurs, « La laïcité, ça s’impose! » Louise Mailloux qui « parle de l’urgence qu’il y a à mater le retour en force de la religion dans la sphère publique. »
 
En effet, le grand danger c’est la laïcité ouverte soupçonnée par l’éditorialiste de n’être que « multiculturalisme et primauté des droits religieux, repartis sous d’autres noms ». Parce que la liberté religieuse demeure pour lui une présence inacceptable des autres religions dans la sphère publique, « une primauté des droits religieux » sur son « droit » de ne les voir nulle part. C’est ainsi qu’il s’oppose à l’existence d’une crèche à l’hôtel de ville.
 
Mario Roy est pour « une véritable égalité en matière de laïcité », c’est-à-dire l’égalité des autres religions que la sienne de ne pas exister sur la place publique. Tous aux catacombes! Plus de croix du Mont-Royal, plus de nom de saints pour nommer les villages et les routes, et enfin, pour aller au bout de sa logique, plus d’église, de temples et de mosquées, parce qu’elles aussi, en fin de compte, sont placées en plein milieu de l’espace public, habituellement au centre du village, au centre des quartiers… Quelle honte!
 
Et un jour, M Roy pourra se promener dans une cité expurgée de tous ses signes religieux, ou l’on ne parlera de Dieu qu’à voix basse pour ne pas être entendu publiquement. Ce jour-là M.Roy sentira que la liberté, l’égalité seront établies. La Laïcité sera vénérée alors comme il se doit. Il sera heureux.
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire