M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

La France en deuil

Deces-Simone-Veil-Communique-Marine-Le-Pen.jpgSimone Veil

Par Paul-André Deschesnes

Tous les médias occidentaux ont annoncé avec stupeur et grande émotion, le 30 juin 2017, le décès de la féministe française Simone Veil à l’âge de 89 ans.

Au Canada nous avons eu, il y a quelques décennies, le roi de l’avortement, le « bon » docteur Henry Morgentaler, décédé en 2013 à l’âge de 90 ans. Avant sa mort, il s’était vanté dans les médias d’avoir, durant sa carrière, rendu personnellement de très grands services à 100 000 femmes dans ses cliniques-avortoirs à travers le pays. Grâce à ce « populaire humaniste athée », le Canada n’a plus aujourd’hui aucune balise en matière d’avortement. On peut tuer son bébé tant qu’il n’est pas complètement sorti du ventre de la mère; il n’a aucun droit et celle-ci peut le faire liquider gratuitement en tout temps durant sa grossesse.

×

Campagne de financement automne 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

En France, Simone Veil a toujours été reconnue comme la reine de l’avortement. En tant que Ministre de la Santé, elle a, paraît-il, libéré la femme française en légalisant cette populaire barbarie. Aujourd’hui, on compte à chaque année au-delà de 200 000 avortements en France, 100 000 au Canada et 30 000 au Québec. Tous ces chiffres sont ahurissants. Nous sommes des pays dits très modernes, très avancés et très humains !

L’avortement est maintenant devenu « un soin de santé » normal, banal et acceptable. On en fait la promotion aux femmes libérées et désireuses de se débarrasser de ce fœtus encombrant qui dérange leur vie. On ne leur offre aucune autre alternative ou option. On criminalise et on menace même les organismes qui oseraient parler trop fort contre l’avortement et pour la vie. Le débat est clos. Le fœtus est devenu moins que rien aux jeux de nos sociétés décadentes !

Simone Veil, qui s’autoproclamait athée, est maintenant décédée. Les hommages fusent de toutes parts. On parle de la disparition d’une icône nationale. Je suis convaincu qu’on va bientôt faire un film sur sa vie, écrire plusieurs biographies de cette héroïne et lui élever de nombreuses statues à travers la France. On va même immortaliser son nom partout dans l’espace public.

Comment la France, le Canada et le Québec peuvent-ils être fiers de cette boucherie nationale qu’on appelle pudiquement et hypocritement IVG, c'est-à-dire interruption volontaire de grossesse ?

Pendant que tous les politiciens et médias français parlent de deuil national, rectitude politique oblige, je dirais personnellement que cette grande féministe athée a été à l’origine d’une épouvantable tragédie nationale et d’un terrible génocide qui a envoyé à la poubelle des millions d’enfants à naître.

En terminant, il faudrait peut-être enlever nos œillères face à l’avortement et constater que ce n’est « surtout pas un soin de santé », mais, comme le répétait continuellement Sainte Mère Teresa (prix Nobel de la paix), c’est « un meurtre, une abomination et une honte pour l’humanité ».

N’oublions pas que les Québécois, les Canadiens et les Français de souche sont en train de disparaître avec un taux de natalité morbide. Pendant ce temps, l’avortement n’existe tout simplement pas chez nos amis musulmans.

On finira bien un jour par faire collectivement l’examen de conscience qui s’impose, après avoir passé de nombreuses décennies la tête dans le sable.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire