M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La douloureusement évidente raison du vote des chrétiens pour Trump (celle que les gauchistes ne comprennent pas)

Trump_CPAC_1_810_500_55_s_c1.jpg

Jonathon Van Maren (LifeSiteNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

14 novembre 2016 - Depuis l'élection de Donald Trump, le niveau de fusion de la gauche a atteint des proportions qui rivalisent avec Chernobyl. Les étudiants de Cornell ont tenu une démonstration de pleurs pour signaler la chute d'Hillary Clinton. Comme d'habitude, plus de crimes haineux ont été simulés, et chaque parcelle de graffiti potentiellement raciste a été martelée en évidence que l'élection de Trump allait résulter en de vicieuses guerres raciales. La réelle violence et les émeutes faites par les progressistes en colère ont été presque complètement ignorées. De plus, le seul thème qui revient sur les émissions de télé de la nation est celui de la violence. Suite au résultat de l'élection de Donald Trump, beaucoup de personnes, apparemment, ressentent que la gouvernance de la nation leur est fondamentalement opposée de quelque façon, et elles sont apeurées. 

Ce qui est exactement comment les chrétiens se sont sentis sous Barack Obama pour les huit dernières années.

Plusieurs de mes amis non-chrétiens et libéraux trouvent troublant que les évangéliques et les catholiques aient massivement voté en faveur de Donald Trump, un opérateur de casinos trois fois marié, fameux pour son langage vulgaire. Je veux prendre un moment pour leur expliquer directement pourquoi la plupart des chrétiens ont voté pour lui malgré tout. C'est plutôt simple, vraiment: les chrétiens ont voté pour Donald Trump parce qu'ils percevaient la menace qu'un troisième terme (en fait pour Obama) en était un d'existentiel pour les communautés chrétiennes.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Les attaques contre les chrétiens, par les plus hautes instances gouvernementales ont été constantes depuis une bonne décade maintenant. Obama veut forcer les églises et les écoles d'accepter la plus radicale et la plus récente version de l'idéologie du genre, et il est désireux d'émettre des décrets exécutifs sur ce point pour forcer les moins avertis à se mettre en ligne. Les inquiétudes chrétiennes sont rejetées comme de la transphobie.

Pendant ce temps, Hillary Clinton a informé les chrétiens qu'ils devront changer leurs croyances sur certains points. Maintenant, les chrétiens ont des conversations autour de la table pour décider quoi faire si les forces gouvernementales imposaient des curriculum qu'ils ne peuvent accepter parce que leur propre gouvernement indique de plus en plus que les parents sont trop homophobiques et trop haineux pour enseigner à leurs propres enfants. Pouvez-vous comprendre à quel point les mères et les pères de familles sont terrifiés à l'idée que ceux qui détiennent le pouvoir veulent activement les empêcher de transmettre leurs croyances à leur propres enfants?

Je peux comprendre pourquoi ceux qui proviennent de certaines communautés d'immigrants peuvent être inquiets quant au comment une présidence Trump pourra les affecter personnellement - mais au point où que des étudiants à majorité blanche d'une université libérale en fasse une crise enfantine ? - qu'ont-ils à s'énerver de la sorte? Personne n'est en train de vous dire que vous ne pouvez pas passer vos valeurs à vos enfants. Personne ne vous dit que vous êtes des bigots, fascistes haineux de minorités simplement parce que vous vous trouvez à avoir un système de croyance différente. Mais ils sont à dire de telles choses à propos des chrétiens - et vous l'étiez vous aussi. De plus, ils y tiennent. Les étudiants qui pleurnichent par crainte de Trump n'ont pas à s'inquiéter. Personne ne leur enlèvera leur programme d'études de la femme ou ne fermeront leur collectif LGBTQ2 etc. Calmez-vous!

Et puis il y a eu cette rapide ascension du fascisme arc-en-ciel. Les boulangers chrétiens sont attaqués. Les photographes chrétiens aussi. Les pasteurs chrétiens. Des personnes réelles perdent des entreprises réelles qu'elles ont mis des années à construire. Leur façon de vivre est en train d'être détruite. Dans certains cas, les propriétaires chrétiens d'entreprises ont vu s'assécher les gains requis pour faire vivre leurs familles parce que des activistes gais les ont visés et traités de personnes haineuses, de bigots homophobes simplement parce qu'elles avaient refusé d'assister à célébrer un mariage gai. Ils avaient besoin de voir détruites ces petites entreprises familiales, même si cela voulait dire que le boulanger et sa famille ont fini dans la rue. Ceux qui sont en désaccord doivent être écrasés.

Ces choses sont arrivées, et sont en train d'arriver, et plusieurs d'entre vous soulevez les épaules en pensant que les homophobes ont eu ce qu'ils méritent. Vous ne vous êtes pas préoccupés de ces gens, et vous n'avez pas respecté leur droit d'agir selon leurs croyances parce que vous avez cru qu'il y avait quelque chose de fondamentalement mauvais dans ces croyances.

Puis il y a le fait que Barack Obama et Hillary Clinton voulaient forcer les chrétiens à financer l'industrie de l'avortement, quelque chose que vous supportez parce que plusieurs ergotent sur les ''droits à la reproduction'' sans jamais parler de ce qu'est en fait l'avortement. Avortement, ''Google it''! Je vous lance le défi sérieusement. C'est comme cela que je me suis impliqué dans le mouvement Pro-vie: en tapant sur Google et réalisant ce qu'était l'avortement. Prenez une seconde, et regardez bien les images des bébés morts, et rappelez-vous que Barack Obama a voté contre la protection de ces enfants qui survivent à l'avortement, et qu'Hillary Clinton approuve l'avortement même en toute fin de grossesse.

Est-ce si difficile pour vous de comprendre que ceux qui sans relâche protègent ces bébés sont peut-être prêts à gager sur le support d'un vulgaire milliardaire plutôt que de voter pour quelqu'un qui pense que les membres les plus jeunes de la famille humaine ne sont rien de plus que des déchets sans âme? J'ai vu un bébé avorté avant. J'ai tenu un petit garçon massacré dans mes mains. Peut-être que si vous le faisiez aussi, vous pourriez comprendre pourquoi nous pensons qu'Hillary Clinton n'est pas une bonne personne. Nous pensons que ses positions politiques résultent directement en des enfants morts, parce que c'est la vérité.

Ceci n'est même pas pour aborder le fait que la guerre Démocrate contre la liberté religieuse est si malicieuse qu'elle les a amenés à traîner en cour des religieuses - un groupe appelé ''Little sisters of the poor'' - pour les forcer à financer le contrôle des naissances. Car après tout, ceux qui ne sont pas d'accord doivent être écrasés.

Le simple fait est que des chrétiens ont voté en légitime défense. Ils ont voté pour mettre un frein à cet incessant assaut de huit ans, non seulement contre leurs valeurs, mais aussi contre leur habileté à vivre leur vie sans être bousculés, sans avoir à résister aux tentatives de radicaux progressistes de leur pousser dans la gorge une quelconque idéologie nouvellement inventée, de pendre à leur cou une étiquette ''phobie'' ou de voir leurs gains utiliser pour payer pour des exterminateurs médicaux à sucer de petits êtres humains en charpie sanglante. La plupart de ces chrétiens ne sont même pas des activistes. La plupart veulent être laissés à eux-mêmes. Mais pour huit longues années, ils n'ont pas été laissés à eux-mêmes. Cette fois-ci, ils ont voté pour donner à Obama et ses minables progressistes la plus forte mise en échec qu'ils pouvaient. (...)

Publicité



Laissez un commentaire