M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

La douceur vénéneuse et le combat

J’ai choisi le terme de combat exprès pour manifester une dure réalité. La reconnaissance du droit de l’enfant à naître est une lutte acharnée, comme le fut celle pour l’abolition de l’esclavage ou la fin de la Shoah. L’enjeu avec les 55 millions d’avortements  annuel est tout-à-fait comparable. 

Les moyens financiers immenses de gouvernements et d’organismes comme «Planned Parenthood »ne nous permettent pas d’oublier aussi que l’industrie abortive est une des œuvres de guerre des plus lucratives. Un exemple montréalais, pour avoir réussi à détourner dans le passé des jeunes filles d’une clinique  d’avortement, l’organisme Jeunesse-Vie reçut un appel du directeur de la clinique l’Alternative  se plaignant d’un « vol de clientèles »!!! Il s’empressa également d’appeler la police pour faire arrêter ces jeunes faisant baisser son chiffre d’affaire! 
 
Malgré tout, il est de première importance  de demeurer doux avec  ces personnes défendant l’avortement et l’euthanasie. Nous ne savons pas à quel point elles peuvent être aveuglées et défendre sincèrement  comme acte de «compassion» le droit de tuer. Par contre, face à leur argumentation fallacieuse et  déficiente, pas de quartier. L’enjeu se compte en terme de morts et de survivants. Une douceur qui s’appellerait silence, délai est une démission, une collaboration, un molletonné consentement par « ouverture d’esprit » d’un carnage. Je reprends l’expression célèbre d’un écrivain français affirmant que ses contemporains avaient la « trippe molle et le cœur dur ». La mollesse et la «douceur face» à la dialectique du combattant pour le droit à l’avortement  est d’une impitoyable dureté pour l’enfant  à naître. C’est vrai que lui ne pourra nous flatter  pour notre intelligence, notre « compassion », notre ouverture d’esprit, notre  « grande compréhension de la complexité de la situation ». C’est de sa vie et de sa mort que nous traitons. La tiédeur de certains esprits désirant avant tout la bonne entente et le compromis est à faire vomir.
 
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire