M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

La Cour Suprême du Mexique rejette la légalisation de l’avortement étendue à tout le pays

Mexico-flag.jpg

Par Calvin Freiburger, LiveActionNews -- traduit par Dominic Larkin, pour Campagne Québec-Vie

16 juillet 2016 - La première chambre de la Cour suprême du Mexique a voté 3-1 contre le projet rendant obligatoire l’avortement sur demande au premier trimestre à travers le Mexique.

À Mexico, l'avortement est légal pour toute raison pendant le premier trimestre, mais limité pour les grossesses plus avancées. Un projet de décision proposé par Arturo Zaldívar Lelo de Larrea, juge de la Cour suprême, aurait étendu cette politique à l'ensemble des 31 États du pays.

Il découle d'un cas remontant à 2013 où une mère a demandé un avortement après que son enfant a été diagnostiqué avec le syndrome de Klinefelter, lequel n’est pas fatal. La femme a finalement avorté dans une clinique privée plutôt que gouvernementale où elle avait d’abord fait sa demande, mais elle a continué à maintenir que le refus du gouvernement avait violé ses « droits de la personne ».

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Zaldívar fait valoir le Mexique se devait de fournir aux femmes des services d'avortement "accessibles et abordables » pour garantir leur droit au « libre développement de la personnalité ». Son ébauche de verdict a également cité l'arrêt Roe v. Wade.

Maintenant que le tribunal a rejeté son projet, un autre juge sera chargé d'écrire un autre projet de décision pour examen par le tribunal.

En 2011, la Cour suprême du Mexique a également confirmé les modifications par l'État sur le statut de personne. Malgré tout, alors que les lois du Mexique sont plus pro-vie que celles des États-Unis, à certains égards, les avorteurs du Texas ont aussi été réputés pour envoyer des patients de l’autre côté de la frontière, où ils peuvent obtenir des médicaments abortifs sans ordonnance ou informations de dosage approprié.

Publicité

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire