M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La chroniqueuse Lise Ravary commente l'arrivée de la candidate Louise Mailloux au Parti Québécois

Sur le site du Journal de Montréal du 8 mars 2014 :

(Cégep du Vieux-Montréal où enseigne Louise Mailloux)

(Photo : khayman sur wikimedia.org, licence creative commons)

 

Et voilà que le PQ  annonce la candidature de Louise Mailloux, l’auteur de La laïcité, ça s’impose, dans Gouin, face à Françoise David.

Son livre, cité à gauche et à droite, n’est pas un essai sur la laïcité, mais un pamphlet venimeux, une charte à fond de train contre la religion, toutes les religions. Pour quelqu’un qui enseigne la philosophie au niveau collégial, madame Mailloux pense avec ses viscères et non pas avec sa tête quand elle parle de religion et même de spiritualité.

La nuance, elle ne connaît pas. Sa spécialité c’est  l’attaque frontale, le raccourci intellectuel, l’exagération grossière et un mépris affiché pour quiconque entretient la moindre ouverture pour le phénomène religieux ou spirituel, y compris du point de vue culturel.

La « neutralité » religieuse du Parti Québécois est un rouleau compresseur des religions pour ne laisser place qu'à un musée des religions et à un matérialisme athée pratiqué en public. Louise Mailloux reflète parfaitement le type de « laïcité » que veut développer le Parti Québécois.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire