M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

La charte purement électoraliste des « valeurs québécoises » enfin déposée, en vue d'être battue...

Sur le site de Radio-Canada du 7 novembre 2013, cet intéressant article de Michel Pépin :

(Le ministre Bernard Drainville a le talent nécessaire pour étirer le débat, jusqu'à la prochaine élection...)

(Photo par Afrappier sur wikimedia.org, licence Creative Commons)

 

BLOGUE DE MICHEL PEPIN - Tout indique que ce projet de charte des valeurs ne sera pas adopté au cours de la session parlementaire actuelle. Cela paraît tout simplement impossible.

(...)

C'est que le gouvernement Marois ne présente pas la charte pour la faire adopter. C'est d'autant plus évident que cela paraît impossible. Pour des raisons politiques et stratégiques, les partis ne chercheront pas véritablement à s'entendre sur cette question.

Or, si ce projet de loi n'est pas destiné à être adopté, c'est qu'il est probablement destiné à être battu. Il est conséquent de croire que le gouvernement Marois en ferait un vote de confiance et qu'il déclencherait des élections si son projet de loi principal en matière d'identité n'était pas adopté.

Ainsi, le gouvernement Marois pourrait lancer la campagne électorale vers la fin février ou au début mars, pour des élections début avril.

Un tel échéancier lui éviterait de présenter un budget, avec un déficit pour l'année en cours, avant la tenue des élections. De cette façon, les partis d'opposition ne profiteraient pas de l'avantage de faire tomber le gouvernement Marois.

Le ministre des Finances Nicolas Marceau se contenterait de présenter une mise à jour économique à la fin novembre ou au début décembre. C'est le nouveau gouvernement que les Québécois choisiront qui aurait l'occasion de présenter le budget 2014-2015.

Ce scénario pourrait être compromis par des sondages défavorables au Parti québécois. Mais, entre deux maux, le gouvernement Marois choisira probablement le moindre. Et le choix paraît simple entre un projet de loi plutôt populaire battu par les oppositions, ou un budget associé à un déficit qui mènerait à la chute du gouvernement. 
 

 Un projet de loi qui ne respecte pas la charte québécoise et canadienne parce qu'elle ne respecte pas le droit universellement reconnu de la liberté de conscience n'est qu'une tentative de rassembler sous une même peur un peuple, en vue des prochaines élections.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire