M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1546 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 14 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

La charte des « valeurs québécoises » ne règlera rien, selon l'éditorialiste André Pratte

Sur le site du journal La Presse du 3 octobre 2013 :

(Dalida Awada, représentante de l'Islam modéré, ou marginale ne représentant pas la communauté arabo-musulmane du Québec?)

 

 

Les partisans de la «charte des valeurs québécoises» espèrent qu'une fois affirmées les balises aux accommodements raisonnables et exclus les signes ostentatoires de la fonction publique, le «problème» de la cohabitation de la majorité avec les minorités religieuses sera réglé. Ils se trompent lourdement.
 
(...)
 
Chez ceux-là, très nombreux dans toutes les démocraties occidentales, la vue de tout signe religieux, surtout le voile, provoque l'inconfort, l'irritation, voire la colère.
 
Cette partie de la population sera satisfaite seulement lorsque les signes religieux auront été bannis de l'espace public.( ...)
 
Dans un avis publié la semaine dernière, la Commission nationale consultative des droits de l'homme rappelle que «la séparation des églises et de l'État ne doit pas être comprise comme visant à l'éviction hors de l'espace public de toute manifestation d'une conviction religieuse». L'organisme met en garde le gouvernement français contre la tentation d'étendre encore l'interdiction des signes religieux: «Il faut se prévenir de toute construction d'une "nouvelle laïcité" plus restrictive qui risque d'enfermer toute expression de la liberté religieuse dans la stricte sphère intime, ce qui serait attentatoire aux libertés fondamentales.»
 
(...) Les accommodements religieux continueront de susciter périodiquement la controverse. Cela étant, comme on ne saurait aller plus loin sur la voie de la violation des droits fondamentaux que ce qui a été proposé cet automne, l'information, le dialogue et la patience restent de loin les approches les plus prometteuses pour aborder ces questions délicates.

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1546 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 14 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire