M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

646 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

L'Unicef et l'Organisation mondiale de la santé stérilisent à leur insu les femmes Kényanes par un vaccin contre le tétanos modifié

kate_perry_unicef.jpgSur le site de ihsnews.net du 10 novembre 2014 :

(Photo : Kate Perry, ambassadrice de l'Unicef, par ONU Brasil sur flickr.com, licence creative commons)

Les évêques catholiques du Kenya accusent deux organismes des Nations Unies de procéder à la stérilisation de millions de filles et de femmes sous couvert d’un programme de vaccination anti-tétanos parrainé par le gouvernement kenyan.
Selon un communiqué publié mardi par l’Association des Médecins catholiques du Kenya, l’organisation a trouvé un antigène qui provoque des fausses couches dans un vaccin administré à 2,3 millions de filles et de femmes par l’Organisation mondiale de la Santé et de l’UNICEF. Des prêtres à travers le Kenya auraient conseillé à leurs congrégations de refuser le vaccin.

« Nous avons envoyé six échantillons en provenance de tous les endroits du Kenya à des laboratoires en Afrique du Sud. Ils ont été testés positifs pour l’antigène HCG« , a déclaré le Dr Muhame Ngare du Mercy Medical Centre à Nairobi à LifeSiteNews. « Ils contenaient tous de l’HCG.(Hormone chorionique gonadotrope humaine) »

Le Dr Ngare, porte-parole de l’Association des médecins catholiques au Kenya, a déclaré dans un bulletin publié le 4 novembre « Ceci confirme nos pires craintes ; que cette campagne de l’OMS ne sert pas à éradiquer le tétanos néonatal, mais est en fait un exercice contrôle de la population par une stérilisation de masse bien coordonnée utilisant un vaccin connu pour réguler la fertilité. Cette preuve a été présentée au ministère de la Santé avant le troisième tour de la vaccination, mais a été ignorée« .

Quel média de masse québécois en parle?

×

Campagne de financement été 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

646 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie
VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?
Nous avons besoin de vous.
Merci de donner un peu moins de 2,50$
par semaine pour assurer la survie de ce
site de nouvelles unique au Québec >>

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

646 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire