M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

L’Indiana prêt à entrer dans l’Histoire en tant que premier État à autoriser les « boîtes à bébés » pour sauver les bébés de l’abandon

feet-619534_640.jpg

Par Pamela Stenzel de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

19 février 2015 – L’Indiana s’apprête à entrer dans l’Histoire. Le 28 décembre 2014, les nouvelles d’Indianapolis relataient ce fait divers :

La police mène l’enquête sur la mort d’un nouveau-né qui semblait être une petite fille, dont le corps a été retrouvé dimanche dernier à Eagle Creek Park, dans le nord-ouest de la ville. Le bébé a été trouvé près de l’immeuble 8200 sur Wilson Road, à environ 30 mètres de l’aire de stationnement. Il était enveloppé d’un sweat-shirt bleu portant le logo d’« Aviation Maintenance Vincennes University-Indianapolis », d’après la police métropolitaine d’Indianapolis. Un joggeur a trouvé le corps du bébé vers 16 h 30. La petite fille a été déclarée morte sur les lieux. D’après la police, elle était âgée d’au moins un jour.

Linda Znachko, membre de He Knows Your Name Ministries, a par la suite réclamé l’enfant, et Monica Kelsey, de Safe Haven Baby Boxes, l’a baptisée Amelia Grace Hope. Le 17 janvier a été organisée en l’honneur d’Amelia Grace Hope une belle cérémonie commémorative, après quoi le corps a été enterré pour honorer sa courte vie. Le décès de ce nouveau-né était absurde et cette enfant méritait certainement mieux que d’être retrouvée morte de froid dans les bois.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Monica Kelsey se bat sans relâche pour faire connaître aux jeunes femmes la loi dite « Safe Haven Law » d’Indiana, selon laquelle tout adulte responsable peut confier la garde d’un bébé âgé de moins de 30 jours à tout service d’urgence d’un hôpital, poste de police ou caserne de pompiers en Indiana. La loi, entrée en vigueur en 2000 après qu’un bébé abandonné ait été retrouvé mort dans un banc de neige non loin du Community Hospital North cette même année, permet à toute personne d’abandonner un enfant de façon anonyme sans craindre d’être arrêtée ou poursuivie. Selon Dawn Geras, de The Safe Haven Alliance, 13 bébés ont été recueillis dans le cadre de cette loi en Indiana, alors que 33 ont été abandonnés dans ce même État, dont 13 n’ont pas survécu.

Cela signifie que, même après l’entrée en vigueur de la loi Safe Haven Law, des bébés tels qu’Amelia Grace Hope sont abandonnés par leurs mères en Indiana et dans tout le pays. Beaucoup pensent que ces mères sont désemparées, qu’elles craignent les autorités et qu’elles ont besoin de rester anonymes pour pouvoir confier leurs enfants.

Alors qu’elle travaillait à Cape Town, en Afrique du Sud, prenant soin de femmes dans des foyers de maternité et des cliniques obstétriques, Monica Kelsey a pris contact avec une association qui s’intéressait aux besoins des mères trop craintives pour abandonner leurs bébés en personne. Living Hope avait placé à l’entrée d’une église locale une « boîte à bébés ». Cette boîte climatisée se verrouillait dès qu’un bébé y était placé et que la porte avait été fermée, ce qui déclenchait un signal alarmant immédiatement la caserne de pompiers et le poste de police les plus proches, ainsi que les volontaires de l’église. La boîte ne pouvait être ouverte que de l’intérieur de l’église, les pompiers, la police et les volontaires de l’église arrivaient dans les minutes qui suivaient et le bébé était recueilli par les autorités. La boîte présentait un numéro d’assistance téléphonique ainsi que des instructions claires. Monica a demandé combien de bébés avaient été sauvés depuis que la boîte avait été installée : 7 à ce jour (en 4 ans), et beaucoup d’autres femmes qui auraient sinon abandonné leur enfant ont bénéficié de l’assistance téléphonique.

Monica s’est fait une obligation de ramener le concept de cette boîte à bébés aux Etats-Unis. Cette ambulancière et pompier de la région de Fort Wayne, elle-même abandonnée à la naissance puis adoptée, ne ménage aucun effort pour que son rêve de créer un endroit sûr pour les bébés devienne réalité. Le 18 février, la Commission de la Santé publique de la Chambre de l’Indiana a adopté à l’unanimité le projet de loi HB 1016 présenté par le député Casey Cox, à l’initiative de Monica Kelsey, présidente de Safe Haven Baby Boxes, une association à but non lucratif de type 501(c)3 en Indiana. Cette loi permettrait l’installation de boîtes à bébés sur tout le territoire de l’Indiana sous la responsabilité du département de la Santé, épaulé par la police locale et les sapeurs-pompiers. La Chambre devrait voter la loi le 24 février, suivie du Sénat.

Monica Kelsey soutient que, si une seule vie peut être sauvée du calvaire qu’a enduré Amelia Grace Hope, alors le sang, les efforts et les larmes investis dans cette mission n’auront pas été vains. Toutes les autres initiatives pour aider ces mères ayant échoué, la boîte à bébés est la dernière ligne de défense pour sauver des enfants innocents de l’abandon et de l’exposition. L’Indiana ouvre la voie au reste du pays, afin qu’un endroit sûr et une aide soient assurés à ces précieux bébés.

Pour en savoir plus : www.safehavenbabyboxes.com ou facebook.com/safehavenbabyboxes

Pam Stenzel est une ancienne militante pro-vie conçue à la suite d’un viol.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire