M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

L'affaire Donat Gionet, prêtre suspendu après avoir prêché contre l'homosexualité, l'avortement et le concubinage

«Seul ce qui est vrai peut finalement être pastoral»

(Lettre aux évêques de l’Église catholique sur la pastorale à l’égard des personnes homosexuelles (1986), n° 15).

Ce mot, il faudrait l’encadrer dans toutes les églises. Un prêtre, le père Donat Gionet répète l’enseignement de l’Église sur l’accessibilité à la communion.  On le fait taire et on l’exclut de la communauté. Ce Jean-Baptiste acadien parle trop. Il est triste que dans cette pièce archi-connue, un évêque semble jouer le rôle d’Hérode.

On ne parle pas ici d’un impair ou un prêtre accable une personne, sans  compassion.  Il s’agit plutôt d’un enseignement public, une homélie. Quoi de plus naturel que de rappeler parfois ce que chacun peut lire en toute lettre dans le Catéchisme de l’Église catholique? Et oui, ce prêtre âgé a pu manquer de tact et de précision s’il a bien dit, lors d'un entretien effectué par la suite, que les gays n’avaient qu’à ne plus être gays.  S’il voulait dire cesser d’avoir des comportements homosexuels, c’est  compréhensible, mais s’il voulait vraiment dire devenir hétérosexuel d’un coup de baguette magique, c’est ne pas connaître la difficulté et la souffrance de plusieurs de ces personnes désirant  développer leur hétérosexualité. 15 minutes d’informations suffiraient pour l’amener à apporter les nuances nécessaires.  Mais de son côté, il ne semble pas y avoir d’ouverture non plus.

Nous n’avons pas toutes les informations pour bien juger de cette histoire. Mais punir pour avoir dit, peut-être très maladroitement sur certains sujets, la vérité, c’est tout ce que l’on veut, sauf agir de façon « pastorale »…   Oui, ce prêtre maladroit est plus pastoral que plusieurs de ses confrères, parce que du moins, il dit la vérité,  alors que d’autres  présentent  leurs opinions personnelles divergentes comme étant le véritable enseignement du Christ promulgué par l’Église.  

Le journal acadien L’Acadie nouvelle publie une lettre du Père Gionet, à lire pour se faire une meilleure idée de ce qui s’est passé.  Ne manquez pas de poursuivre votre lecture avec les commentaires des lecteurs, certains sont remplis de sagesse et témoigne d’indulgence, de compréhension et  d’un grand respect de l’intelligence et de la liberté.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire