M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

1161 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

L'acteur Jeremy Irons : L'avortement blesse la femme

jeremy-irons.JPG

Extrait d'un article de Danny David de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Jeremy Irons n’est pas connu pour sa langue de bois quand il s’agit d’exprimer ses opinions.  L’acteur britannique qui joue le rôle du valet de Bruce Wayne dans le film Batman vs Superman : Aube de Justice, a le don de mettre en colère les médias publics majeurs avec ses points de vue francs et ce, plus d’une fois; et on dirait bien qu’il s’y remet encore une fois.

Lors d’une entrevue jeudi, Irons a discuté sur un ensemble de sujets divers dont le mariage, l’interventionnisme et l’avortement.  Après avoir déclaré que notre société est basée sur une structure chrétienne, Irons parla au sujet de l’avortement :

Prenons l’avortement, je crois que la femme devrait avoir droit de prendre décision, de faire le choix mais je pense aussi que l’Église a raison de dire que c’est péché.  Parce que le péché est une action qui blesse.  Le mensonge blesse.  L’avortement blesse une femme – c’est une attaque mentale énorme et physique parfois aussi.  Mais on dirait bien qu’on rend le tout embrouillé.

×

Campagne de financement automne 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

1161 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

En dépit de l’inévitable indignation des activistes pro-choix, [et malgré son malheureux penchant "pro-choix" --ed.] Irons a mis le doigt sur quelque chose.  L’avortement a prouvé maintes fois qu'il crée des problématiques, parfois même en blessant la femme au cours de la procédure, plutôt que de solutionner simplement une grossesse non désirée.

Irons a mis fin à son discours bref :

D’une manière Dieu merci! Que l’Église Catholique dit qu’elle ne permet pas l’avortement, parce qu’autrement personne ne dirait que c’est péché.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

1161 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire