M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Lettre de la fondatrice de Canada Silent No More à l'honorable Eric (Rick) N. Libman, juge : Justice pour les enfants à naître et pour ceux qui tentent de les protéger

Denise_mountenay-1.JPGDenise Mountenay

Par Denise Mountenay traduit par Campagne Québec-Vie

24 août 2017

L'honorable Eric (Rick) N. Libman : [Objet] RE : Mary Wagner

En tant qu'ancienne patiente ayant subi un avortement, fondatrice et présidente du mouvement Canada Silent No More, je voudrais amener certaines informations urgentes et cruciales à votre attention, en ce qui concerne ce qui se déroule derrière les portes des cliniques d'avortement.

Comme c'est le cas pour la plupart des patientes des cliniques d'avortement, les fournisseurs de services d'avortement m'ont menti et m'ont trompée. On m'a dit que mon bébé n'était qu'un "amas de cellules" à 9 semaines de grossesse, et on m'a aussi dit que c'était une procédure "sécuritaire". Tragiquement, l'avortement est rarement une nécessité médicale, mais il s'agit plutôt d'une forme violente et sanglante de contraception. La plupart des femmes enceintes subissent de la pression pour se faire avorter, comme celle que j'ai subie de la part de mes parents et de mon copain, et simplement de par la peur de l'inconnu.

Malheureusement, les fournisseurs d'avortements ont un énorme conflit d'intérêt, puisque c'est ainsi qu'ils gagnent des millions de dollars sur le dos de naïves femmes enceintes.

×

Campagne de financement de l'Avent et de Noël 2017

Merci de nous aider, en ce temps des Fêtes, à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

On ne m'a jamais parlé de ces vérités et connaissances scientifiques: à partir de la conception, TOUT l'ADN est présent; ce nouveau petit être humain aura un cœur qui bat dès 3 semaines; tous ses organes vitaux sont formés à 8 semaines; ses bras, ses jambes, ses doigts et ses orteils sont formés à 9 semaines.

Les fournisseurs d'avortements ne m'ont jamais parlé des douzaines d'études publiées qui montrent le lien entre le CANCER DU SEIN et l'avortement, pas plus qu'ils ne m'ont informée à propos des douzaines d'études qui font état des dommages utérins causés par l'avortement, qui causent à leur tour des naissances prématurées et des fausses-couches lors des grossesses ultérieures désirées.

Plusieurs de mes amies qui se sont fait avorter n'ont jamais pu avoir d'enfant ensuite. J'ai été capable d'avoir seulement un enfant; nous en voulions d'autres, mais à cause des dommages à mon utérus et a mon col utérin, c'était un miracle que j'aie pu l'avoir.

En outre, on ne nous a jamais informées de comment l'interruption de la vie de nos enfants avant leur naissance affecterait notre santé mentale, nos émotions, notre futur rôle de parent, nos relations, etc. Des suites de mes avortements, j'ai eu une infection, le col utérin endommagé, l'utérus sévèrement blessé et cicatrisé, et on m'a retiré deux masses au sein gauche.

En tant que témoin expert de la douleur et des blessures causées par les avortements légaux, et de comment ils portent atteinte à la santé mentale et reproductive des femmes, je voudrais exprimer mon soutien à Mary Wagner, une femme douce et aimante, qui veut simplement donner aux femmes enceintes une alternative à la mort de leur enfant, et leur fournir de l'aide et du soutien pour laisser vivre leur enfant.

Si vous n'accordez pas à Mary Wagner le droit à sa liberté d'expression, à ses actions bienveillantes de donner des roses aux femmes enceintes et le droit d'être une voix pour ces bébés qui n'ont pas de voix, alors il n'y a AUCUNE JUSTICE pour les vies précieuses de ces enfants à naître. Il y n'y a AUCUNE justice pour ceux qui veulent les secourir ou les protéger, et il n'y a AUCUNE JUSTICE pour les vies humaines, précieuses et innocentes, de cette nation.

Si vous pouvez me prendre comme témoin, je me présenterai très volontiers en cour pour donner mon témoignage. En plus, j'ai accès à plus de 4 500 autres témoignages ou déclarations de femmes de partout en Amérique du Nord, qui ont aussi subi des avortements et qui ont été blessées physiquement ou psychologiquement des suites de ces avortements, et qui les regrettent amèrement.

Respectueusement, j'aimerais ajouter que le choix de faire tuer son enfant par quelqu'un d'autre devrait être impensable, cela ne devrait jamais être un droit. L'avortement n'est pas un soin de santé. Enfin, l'avortement n'est pas un problème tout noir ou tout blanc, c'est un problème rouge sang.

Par conséquent, je demande un pardon absolu pour Mary Wagner, une jeune femme qui défend la justice et qui prend position contre le plus grand crime contre l'humanité de notre génération.

Bien à vous,
Denise Mountenay

SilentNoMore.png

Denise Mountenay
Fondatrice et présidente
Conférencière internationale, auteure, défenseur des droits humains
107 Discovery Ave. Sturgeon County, Alberta, Canada, T8R 1N1
www.canadasilentnomore.com
780-939-5774

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire