M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

516 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 11 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Jugement sur la mort de Savita : causé par un « aléa médical» et non pas des suites d'un avortement refusé

Sur le site de france24.com du 19 avril 2013:

(Manifestations de partisans de l'avortement qui avaient instrumentalisé le cas de la mort de Savita, sans avoir aucune preuve de ce qu'ils avançaient...)

 

 

AFP - L'enquête en Irlande sur le décès d'une femme enceinte qui selon son mari s'était vue refuser un avortement alors qu'elle faisait une fausse couche a conclu vendredi que la mort était due à un "aléa médical".
 
Ce décès a soulevé une intense émotion en Irlande et relancé le débat sur l'avortement dans ce pays à forte tradition catholique. Les interruptions de grossesse y sont interdites sauf quand la vie de la mère en danger, selon une décision de la Cour suprême.
 
Savita Halappanavar, une dentiste de 31 ans originaire d'Inde, est décédée en octobre dernier de septicémie, à l'hôpital de Galway, une semaine après y avoir été admise, alors qu'elle était en train de faire une fausse couche, à 17 semaines de grossesse.
 
Son mari, Praveen, affirme que l'équipe médicale a refusé de pratiquer un avortement tant que le coeur du foetus battait, en mettant en avant la loi irlandaise.
 
A l'issue d'une enquête publique débutée le 8 avril, destinée à déterminer les causes du décès de la jeune femme, le jury a rendu vendredi un verdict de mort par "aléa médical".
 
Le coroner chargé de l'enquête, Ciaran MacLoughlin, a souligné que la mort n'avait pas été causée par des défaillances médicales.

Espérons que la presse répercutera cette nouvelle avec autant d'ardeur qu'elle a véhiculé un préjugé irrationnel: celui voulant qu'un refus d'avorter serait la cause de la mort de Savita... 

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

516 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 11 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire